Archive | trufficulture

Syndicat des trufficulteurs de l’Isère, hyper activité!

C’est dans le Grésivaudan, à St Lattier que c’est déroulée l’assemblée générale annuelle du Syndicat des trufficulteurs de l’Isère.


1

Raymond Payen maire de la commune a bien entendu accueilli avec enthousiasme et curiosité cette assemblée générale:

 » St Lattier est une commune de 1330 habitants, étendue du 2835 hectares..Elle est à vocation rurale et agricole et la truffe y a toute sa place.. »

Serge Varambon, président du Syndicat a ouvert la séance: «    Notre syndicat, association loi 1901 est composé de trufficulteurs, d’amateurs gastronomes, de cuisiniers et de simples sympathisants, heureux de voir se redévelopper la culture de la truffe en Isère.

Notre mission: Rappeler au grand public l’existence de la truffe en Isère, inciter au développement des plantations truffières sur le territoire Isérois, aider le trufficulteur à se former… »

2

C’est aussi de  » Rassembler, partager, aider encourager le trufficulteur, échanger les informations sur la trufficulture entre nos adhérents, faciliter la constitution de dossiers et sa mise en forme pour les subventions quand il y en a. C’est aussi faciliter la communication entre les différents interlocuteurs professionnels ou non, sensibiliser les intervenants au monde de la truffe. Tenir à disposition et à jour une bibliothèque sur les publications truffières, notre rôle est d’être aussi des artisans économiques pour un développement social durable et écologique qu’est la culture de la truffe. Dynamiser la culture de la truffe et apporter un complément de revenus non négligeable, c’est un produit exceptionnel du terroir Isérois. »

L’activité 2015 a été très riche en évènements qui ont mobilisé les trufficulteurs de l’Isère. Ceux ci ont animé un stand, organisé des démonstrations de cavage.. difficile de tous les citer, on retiendra par exemple la fête de la truffe à St Antoine l’Abbaye, la fête de la coquille St Jacques à villard de Lans, la fête du St Marcellin à St Marcellin, celle des fromages à Sassenage, la fête de la gastronomie à corps, les médiévales et la foire aux dindes à Crémieu..sans oublier la foire de Grenoble.

Le STI étant partenaire de cet évènement qui a attiré à Alpexpo plus de 120 000 visiteurs dont Miss France, des comédiens, élus..personnalités.. Toutes et tous ont fait une halte au stand des trufficulteurs de l’Isère auxquels se sont jointes les confréries du Murçon, des échalas dauphinois, du St Marcellin,  du bleu du Vercors Sassenage, des noix de Grenoble.. Oui la mobilisation a été forte mais la fête a été grandiose..!

Nous ne passerons non plus sous silence la présence des truffes de l’Isère très appréciée, lors de la journée Isère organisée dans le cadre du salon de l’agriculture à Paris..

A cette hyper-activité on complètera par des journées de formation, de sensibilisation, l’animation du site internet Truffes38.com..et la boucle sera bouclée quand on saura que les trufficulteurs de l’Isère ont eu les honneurs de la presse départementale, régionale et nationale dont des reportages sur France 2 et France3..

Le syndicat des trufficulteurs de l’Isère est également engagé dans le projet de développement de la production de la truffe sur le territoire de l’Isle Crémieu. Ceci aux côtés du syndicat mixte de la boucle du Rhône en Dauphiné et du Centre Régional de la propriété forestière..Un projet qui avance à grands pas!

A noter enfin que le STI s’est associé à l’Union des groupements de développement forestier de l’Isère. Cela  lui a permis par exemple de participer à la fête de la forêt de montagne qui s’est déroulée début juin à Lans en Vercors..

En conclusion le Président Varambon a tenu à remercier les différents partenaires du syndicat dont les pépiniéristes mais aussi le Conseil Départemental de l’Isère  » sans qui toute cette activité serait réduite à néant! »

Bien entendu cette assemblée générale s’est poursuivie par un repas  » truffes » très convivial au restaurant Brun…

Gilbert PRECZ

34567

Catégorie trufficultureCommentaires fermés

St Antoine honore la truffe

Comme chacun sait, St Antoine est le « patron » des trufficulteurs. C’est à ce titre que le village médiéval de Saint-Antoine-l’Abbaye organise chaque année, en janvier, la fête de la truffe.

Cette année nous avons participé à la 38ème édition  de cette fête dédiée à la truffe et aux produits du terroir. Le Syndicat des Trufficulteurs de l’Isère étant partenaire de cette manifestation qui une dois de plus a rempli la salle des fête du village.

Inutile de préciser que le stand du STI n’a pas désempli.. Et que dire des démonstrations de cavage qui ont attiré la grande foule auprès de l’arène réservée à Raymond et sa chienne. Cette dernière étant infatigable et, bien entendu, très experte pour marquer les truffes..

Catégorie trufficultureCommentaires fermés

Fête de la truffe et marché des tentations

Pour la 9ème édition, l’Association St Antoine Développement organise une Fête de la truffe et marché des tentationsle dimanche 17 janvier 2016 à Saint Antoine l’Abbaye.

Cette manifestation – qui n’est pas un marché pro de la truffe, mais une fête à destination du public, sorte de salon d’information et de découverte – permet de vraies rencontres entre les familles et les curieux et les trufficulteurs. Chacun peut y découvrir ce diamant noir, de la culture à la dégustation, acheter des plants mycorhizés (pré-ensemensés) et assister à des démonstrations de cavages (recherches de truffes par un chien).

L’ objectif : s’adosser au patrimoine et au terroir pour organiser une manifestation sympa et populaire, qui démystifie ce milieu et le vulgarise dans le bon sens (améliorer aussi l’image des trufficulture.auprès du public). Mettre en valeur les autres produits du terroir à cette occasion.

2016 : la fête de la truffe est organisée en association avec le syndicat des trufficulteurs de l’Isère, celui de la Drôme … et la Confrérie de la truffe noire de la Drôme des collines, ce qui va aussi rajouté en couleurs et en folklore.
Organisée dans la salle des fêtes pour protéger la fête du mauvais temps éventuel et tenir les truffes au chaud, avec des démonstrations de cavage (avec les chiens) en extérieur,
cette journée permet à chacun de découvrir le diamant noir … alors un peu moins mystérieux.
En 2015, un visiteur témoigne : « en 2008 je suis venu en curieux, en 2009 j’ai acheté mon premier plan, les années suivantes j’ai appris la culture de la truffe … et cette année j’ai récolté ma première truffe ! « 
Oui la truffe est précieuse, elle est chère, mais quelques dizaines de grammes permette de préparer un plat d’exception à condition de respecter sa fragilité à la cuisson.
Notre fête permet aussi de découvrir les modes de conservation et de préparation, apprendre à maîtriser ses saveurs, sachant que son tarif est toujours plus bas sur notre fête que dans des magasins avec intermédiaires …
Des produits de terroirs, de qualité », complète la fête avec un marché des tentations qui permet de redécouvrir des saveurs oubliées…

Entrée libre..

Catégorie trufficultureCommentaires fermés

Corps: 2ème marché de la gastronomie et des métiers de l’art

La municipalité et l’office du tourisme de Corps ont organisé le 2ème marché de la gastronomie et des métiers de l’art. Tout   ce samedi 19 décembre, les visiteurs ont pu découvrir et déguster différents produits du terroir tels que: huitres et fruits de mer, foie gras, escargots, murçon et charcuterie de la Matheysine…mais aussi bière locale, confitures, chocolats..

Un stand a connu une forte animation: celui tenu par le syndicat des trufficulteurs de l’Isère. Il faut dire que les membres du syndicat ont proposé des truffes de très haute qualité mais aussi des arbres et ont organisé des séances de cavage ( recherche de truffes par un chien dressé) qui ont attiré beaucoup de spectateurs..

Le repas du midi a été très apprécié: le cochon cuit sur place à la broche était tout simplement excellent..

Les métiers d’art comme celui du vannier, de la dentellière ont eux aussi apporté une touche originale à cette fête qui s’est déroulée sous un soleil radieux..

Fabien Mulyk , maire de Corps, très disponible a tenu à encourager les producteurs locaux dans leur démarche d’originalité et de qualité ( nos photos)..

Très bon cru pour cette deuxième édition.. Rendez vous est déjà pris pour la troisième fête de la gastronomie en décembre 2016…

Gilbert PRECZ

Cliquer sur les photos pour les agrandir


Catégorie agro-alimentaire, foires/salons, trufficultureCommentaire (1)

Journée familiale, sportive…

A voir le monde dans les allées de la foire internationale de Grenoble, on se doutait que quelque chose se tramait… et on avait raison, Christophe Comte, directeur commercial d ‘Alpexpo rencontré sur le coup des 16 heures était fier d’annoncer plus de 16 000 entrées en ce 11 novembre.. Affluence record!

Ce mercredi 11 novembre était consacré à la famille, aux enfants, aux sports avec la présence des joueurs du GF38, et des brûleurs de loup.

Le stand tenu par le syndicat des trufficulteurs de l’Isère a connu lui aussi une forte affluence. Il était accompagné par la confrérie du Murçon et par celle de la noix de Grenoble. Une noix de Grenoble qui a fait fureur auprès des footballeurs grenoblois. Ceux ci ont apprécié et nul doute que le soutien de la noix de Grenoble leur permettra de se maintenir au sommet de leur championnat et de monter en national la saison prochaine..

Catégorie A la une, foires/salons, trufficultureCommentaires fermés

La Foire de Grenoble : J-30 !

Dans un mois, la Foire de Grenoble ouvrira ses portes pour 10 jours d’affaires et de divertissement. Ses équipes sont heureuses d’accueillir un nombre d’exposants en hausse par rapport à 2014, et de proposer un riche programme d’animations sous le signe des arts forains et de la bonne humeur.

Une offre renouvelée :
3 nouveaux secteurs
Guidée par une volonté de renouvellement, et afin de répondre aux attentes des visiteurs, la Foire de Grenoble se dote de 3 nouveaux secteurs :
-    loisirs et tourisme,
-    services aux particuliers,
-    coquin.

Ils viennent compléter les univers dédiés à l’aménagement intérieur en particulier cheminées, cuisines et salles de bain, ameublement et literie et aussi un espace « architecture d’intérieur », l’aménagement extérieur avec les spas, terrasses et piscines, l’automobile, et le multimédia.

A total, ce sont déjà plus de 400 exposants qui ont confirmé leur participation, soit une hausse de 14% par rapport à l’édition 2014 de la Foire de Grenoble. Une belle reconnaissance pour le positionnement de la Foire de Grenoble, dans un marché des foires plutôt à la baisse en nombre d’exposants et surfaces louées.

Un fort renouvellement avec 92 nouvelles entreprises.

Avec les arts forains, la Foire de Grenoble joue la carte de l’authenticité, de l’émotion retrouvée et de la féerie.

La grande roue de près de 40 mètres qui sera érigée sur le parvis d’Alpexpo émerveillera petits et grands. Le carrousel de 40 chevaux en bois, le grand labyrinthe, les stands forains, tout comme les jongleurs, artistes échassiers, sculpteur de ballons ou encore magiciens et mascottes qui déambuleront à la rencontre du public tout au long des 10 jours, apporteront une véritable touche de magie à cette édition 2015.

Et ce n’est pas tout : la Foire de Grenoble accueillera aussi des people de séries TV, Miss France 2015, des auteurs isérois, les champions du GF38, du FCG et des Brûleurs de Loups et tant d’autres pour des séances d’échanges et de dédicaces.

Les thés dansants, les Chippendales, la soirée Années 80, les « Apéros lounge » viendront renforcer l’esprit festif du grand rendez-vous automnal que représente la Foire de Grenoble en Rhône-Alpes.

Les différentes confréries iséroises seront aussi présentes, tout comme le Syndicat des trufficulteurs de l’Isère, pour faire découvrir la richesse gastronomique du territoire et, bien entendu, régaler les papilles.

Chaque jour réservera son lot de surprises et attentions particulières :
Les vendredis, les femmes seront chouchoutées, alors que les seniors le seront les lundi, mardi et jeudi. Des animations spécifiques comme l’initiation au cirque (et démonstrations) seront proposées aux enfants le mercredi.

En 2015, à la Foire de Grenoble il y en aura vraiment pour tous les goûts et tous les âges !

A noter que, pour son lancement, le 6 novembre, l’accès à la Foire de Grenoble est GRATUIT pour tous.
_____________________________________________________________________________________
Informations pratiques

Dates – Horaires
Du 6 au 15 novembre 2015
Tous les jours de 10 h à 19 h
3 nocturnes jusqu’à  23 h : vendredi 6, mardi 10 et vendredi 13 novembre

Lieu et adresse
Alpexpo – Parc événementiel de Grenoble
Avenue d’Innsbruck
38 000 GRENOBLE
Accès recommandé en tramway Ligne A : arrêt Pôle Sud Alpexpo
ou bus Ligne 13 : arrêt Alpexpo – Ligne 12, 23, 26 : arrêt Grand Place

Catégorie foires/salons, trufficultureCommentaires fermés

Isère, conseil départemental: Robert Duranton à l’agriculture…

P1210286Robert Duranton ,au titre de 13ème vice président, prend en charge l’agriculture, irrigation, filière bois et environnement..

Robert Duranton est maire de Roussillon depuis mars 2014, nouvel élu sur le canton de Roussillon il connait bien l’agriculture  » mes parents étaient arboriculteurs et céréaliers en nord-Drôme ».

Il ne faut pas s’attendre à de grandes décisions  » sur le champ ». Je souhaite avant tout prendre connaissance des dossiers en cours.. connaître aussi les responsables agricoles, les agriculteurs.. même si j’en connais déjà quelques uns sur ma commune, mon canton, avant de prendre des décisions qui seront utiles pour notre agriculture.  » Il a rappelé que l’Isère a de nombreux atouts au niveau agricole: elle est diversifiée de par sa géographie, ses productions qui sont multiples. Il faudra bien tenir compte de ces paramètres et gérer ses spécificités.. « 

Dans quelques jours, sera nommé par le Président du conseil départemental, Jean Pierre Barbier, un vice président délégué en charge de la forêt/filière bois et environnement.

Gilbert PRECZ

Catégorie - filière bois, agriculture, forêt, trufficultureCommentaires fermés

Assemblée générale du Syndicat des trufficulteurs de l’Isère

L’assemblée générale du Syndicat des trufficulteurs de l’Isère c’est tenue ce dimanche 8 mars à La Mure.. La Mure au coeur de l’actualité avec les commémorations liées au bicentenaire du passage de Napoléon dans cette ville de Mathéysine.

sa

Assemblée générale qui s’est déroulée en présence de Charles Galvin, vice président du conseil général en charge de la forêt et  » régional de l’étape » ainsi que d’Henri Gras, président de l’Union des groupement de développement forestier de l’Isère.

Serge Varambon, président du Syndicat des trufficulteurs de l’Isère a tenu à rappeler que  » le syndicat est en fait une association, loi 1901, qui regroupe des trufficulteurs mais aussi des passionnées de la truffe, des cuisiniers.. une association qui s’est donnée pour mission de promouvoir la truffe de l’Isère, d’aider à son développement.. »

En partenariat avec le conseil général de l’Isère et le CRPF, le syndicat des trufficulteurs de l’Isère participe à une campagne de re ou plantation d’arbres truffiers,  » ceci dans un but environnemental, mais aussi économique. La culture de la truffe pouvant apporter un complément de revenu tant aux agriculteurs qu’aux propriétaires forestiers. »

Le syndicat fort de ses 120 adhérents, en augmentation de 20 unités par rapport à l’année précédente peut-il rester isolé..?  » Dans ce monde en pleine mutation cela nous paraît irréaliste.. voilà pourquoi, avec le soutien du conseil général nous avons étudié un rapprochement avec l’Union des groupements forestiers de l’Isère. Union qui est constituée de six groupement répartis sur l’ensemble du territoire et qui regroupent plus de 12oo adhérents. »

va

Serge Varambon a bien précisé qu’il ne s’agit nullement d’une annexion « mais bien de s’unir à un groupement  tout en gardant notre autonomie d’actions.. Par contre nous ne serons pas des faire-valoir au sein de l’UGDFI puisque nous aurons des postes importants, comme une vice-présidence, et que nous participerons à toutes les actions, décisions qui seront prises au sein de l’UGDFI.. »

Henri Gras, président de l’UGDFI a présenté le groupement, ses actions, et a confirmé que  » demain plus qu’aujourd’hui l’union fera la force.. » Il a rappelé que »  tant le conseil d’administration que l’Assemblée générale de l’UGDFI ont voté à une très large, pour ne pas dire à l’unanimité l’adhésion du STI au sein de l’UGDFI ».

Un vote a été organisé en direction des adhérents du STI et là aussi une large majorité s’est prononcée pour ce rapprochement.

Serge Varambon a tenu à remercier l’ensemble des membres du conseil d’administration du STI, des adhérents qui se sont mobilisés tout au long de l’année afin de promouvoir la truffe de l’Isère ..

Dense activité

En 2014, la truffe de l’Isère a été présente en Isère mais aussi dans le Rhône, à Paris, en Amérique.. On l’a vue aux côtés de la noix de Grenoble, du bleu du Vercors Sassenage, du Murçon, du St Marcellin.. Elle a été à l’honneur à Villard de Lans, St Antoine l’Abbaye, à Crémieu, à la foire de Grenoble, à Voiron.. et ailleurs encore..

Elle a également été présente à l’EHPAD de Rives, ou durant tout un après midi les pensionnaires de cet établissement ont pu découvrir la truffe de l’Isère, mais aussi la déguster à travers du beurre truffé..  » A voir les yeux pétillant de bonheur on en avait la chair de poule  » dira Serge Varambon.

Charles Galvin a rappelé que la région Rhône-Alpes, l’Isère et le sud du département étaient des régions  » à truffe » et  » qu’il était tout à fait logique que le département aide son développement ».

Gilbert PRECZ

Catégorie trufficultureCommentaires fermés

La truffe, venez y mettre votre nez !

Champignon souterrain au parfum envoûtant, la quête du diamant noir est un chemin de persévérance, d’humilité et de passion. Alors que l’Isère compte bien des sols propices à sa culture, la production de truffe reste largement inférieure à son potentiel historique.

Pourtant, la plantation d’une truffière intéresse autant les gastronomes curieux que les actifs agricoles en vue de créer un complément de revenus ou simplement de valoriser savoureusement des terres peu fertiles.

Pour vous guider dans l’univers de la truffe, ou plutôt des truffes, la Maison Familiale de Vif dispense depuis 2008, la formation « truffes et trufficulture », ouverte à tous.  Elle inclut l’identification de terrains propices, la récolte et la préparation culinaire des truffes en passant par tous les aspects techniques et réglementaires liés aux truffières.

mfr VIFStage du 23 au 27 février 2015, 35h de formation incluant cours théoriques et visites de truffières. Inscriptions avant le 5 février. Programme détaillé, tarifs et financements, contacter la MFR Vif au 04 76 72 51 48 et veronik.leblay@mfr.asso.fr

Catégorie enseignement-formation, trufficultureCommentaires fermés

Quand Provencia soutient les produits de l’Isère…

Le groupe Provencia a comme ambition de privilégier la région à travers ses hommes, ses produits du terroir..

Les magasins du groupe qui sont situés en Isère sont également partenaires de nombreux producteurs isérois.. Normal allez vous dire mais ce partenariat est très actif !

P1200449

Pour preuve, ce samedi 20 décembre, Carrefour Market de Crémieu, avec à sa tête Michel Pinos a accueilli les membres du syndicat des trufficulteurs de l’Isère.

Ceux ci ont présenté à la clientèle du magasin la filière trufficole de notre département mais aussi fait dégusté du beurre truffé, prodigué des conseils pour consommer la truffe, proposé des recettes et vendu des truffes de l’Isère…

Cette opération faisait suite à la foire aux dindes qui se tenait le matin à la halle de Crémieu.. Carrefour Market étant associé au Syndicat des trufficulteurs de l’Isère dans la tenue d’un stand..

l1

Ce même jour l’hyper Carrefour de Voiron, toujours du groupe Provencia organisait une animation autour de la noix de Grenoble.

Ceci en présence de Luc Convert. Luc et ses frères étant nuciculteurs à l’Albenc. Chez eux seule la qualité prime. Pour preuve ils ont obtenu, pour la deuxième année consécutive une médaille d’argent au concours général agricole à Paris pour leur huile de noix.

Cette huile mais aussi la noix de Grenoble et produits dérivés sont vendus à Voiron…

L2

Au cours de l’animation, du pain aux noix a été fabriqué sur place… Une baguette qui va subir des tests d’amélioration et que les clients trouveront très vite au rayon boulangerie du magasin.

Fr

Les produits de l’Isère, j’adore et j’adhère… alors pourquoi hésiter à s’offrir un plateau de fromages issus de nos laiteries isèroises.. A Carrefour Voiron ce plateau est composé du bleu du Vercors Sassenage AOP, d’un Saint-Marcellin IGP, de la tomme de chartreuse et de l’Estival issu de la coopérative laitière de Saint-Pierre des Entremonts.

Truffes, fromages, noix et bien d’autres produits issus du terroir de l’Isère, que du bonheur… Merci le groupe Provencia..

Sans titre

Gilbert PRECZ



Catégorie agro-alimentaire, nuciculture, trufficultureCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

février 2017
L Ma Me J V S D
« jan    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+