Archive | Département de l'Isère

Venez goûter l’Isère au Salon de l’Agriculture à Paris

1

Catégorie Département de l'Isère, foires/salonsCommentaire (0)

GROUPE 38 SE RAPPROCHE DU NORD ISERE

Ce 10 février, les Conseils d’Administration de Territoire 38 et d’Isère Aménagement ont confirmé la nouvelle gouvernance suite au vote du Conseil départemental.

Le Groupement d’Intérêt Economique, qui regroupe sous sa bannière ses deux sociétés membres, la Société d’Economie Mixte Territoires 38 et la Société Publique Locale Isère Aménagement, met en place un nouveau pilotage assuré par un nouveau directeur général délégué, Christian Breuza.

Il épaulera les deux Présidents actuels qui deviennent aussi Directeurs Généraux, Christian Rival et Christian Coigné. Cette reconfiguration a pour but de générer une stratégie globale d’aménagement du territoire sur toute l’Isère.

Une stratégie visant à créer des synergies avec le Nord Isère

Ce 10 février, à la suite du vote des Conseils d’Administration de Territoire 38 et d’Isère Aménagement, un nouveau pilotage du Groupe 38 sera mis en place.

Ces CA ont été marqués par l’arrivée d’un nouveau directeur général délégué, Christian Breuza, par ailleurs déjà directeur général des deux autres structures d’aménagement du territoire dans le nord Isère, la SARA aménagement et la SARA développement.

Ces différentes entités ont pour vocation d’intervenir dans l’aménagement urbain et la construction pour le compte de collectivités publiques et leurs actionnaires.

L’objectif est de rapprocher les structures et de gagner en cohérence d’action afin de porter une nouvelle stratégie d’aménagement, plus efficace et plus maniable sur l’ensemble du département.

« Nous sommes ravis d’accueillir l’expérience et l’expertise de C. Breuza au sein de Groupe 38. Nous sommes certains que nous allons gagner ainsi en cohérence et rapidité d’action » affirment Christian Coigné et Christian Rival.

Catégorie Département de l'IsèreCommentaires fermés

ALPES IS HERE: valoriser notre territoire

C’est Jean Pierre Barbier en personne, président du conseil départemental, qui a tenu à officialiser la marque Alpes is(h)ere…

Sans titre » Cette volonté de créer une marque spécifique Isère n’est pas le voeu d’un seul homme mais bien le souhait de nombreux acteurs de notre département..C’est une volonté de valoriser notre territoire à travers un signe fort. Sous cette marque seront valorisés tous nos atouts: montagne bien entendu mais aussi tourisme, nature, économie, culture, patrimoine, agriculture.. en un mot tous nos produits locaux.. »

Et Jean Pierre Barbier de citer un exemple: « Quand vous arrivez dans un hôtel en station en Isère et que dans votre chambre vous trouvez comme cadeaux des échantillons de produits savoyards, il y a de quoi enrager se poser des questions…

Jean Pierre Barbier croit beaucoup au succès de cette initiative  » quand on voit Savoie Mont blanc, OnlyLyon..on ne peut que se féliciter de notre démarche.  »

Et de poursuivre: » cette démarche voulue en est à ses débuts, il faut que tous les acteurs de notre territoire se l’accaparent..elle n’est ps un aboutissement mais un point de départ..Le département quant à lui donnera l’impulsion nécessaire à sa dynamique. »

Le président du conseil Départemental croit beaucoup en sa réussite et à son côté pédagogique:  » il est anormal que les étrangers, anglais par exemple placent l’Alpe d’Huez ou les deux Alpes en Savoie..Dorénavant ils diront que l’Alpe is here!…

Et de conclure  » nous devons être fiers de notre département et porter son attractivité via la marque Alpes is(h)ere.

Catégorie Département de l'IsèreCommentaires fermés

Alpes is (h)here

C’est à l’occasion des traditionnels voeux communs organisés par la préfecture et le département de l’Isère que Jean Pierre Barbier, président du conseil départemental a lancé la marque territoriale Alpes is(h)ere.

Sans titreCette appellation est désormais la marque officielle de notre département. elle mettra en avant les atouts , nombreux, de notre département, à tous les niveaux: économie, tourisme, agriculture, montagne, patrimoine, culture…Elle sera aussi présente sur les évènements culturels, sportifs…

 » L’image de notre département va ainsi être renforcée  » a précisé Jean Pierre Barbier qui a rajouté » alors que tout bouge autour de nous, nous ne pouvions pas rester immobiles.. Nous avons de nombreux atouts, il était primordial de les mettre en valeur, de renforcer notre attractivité  sous une même bannière: Alpes is(h)ere. »

Jean Pierre Barbier a rajouté que cette marque sera un argument de promotion et de vente pour nos produits régionaux.

Chacun aura compris que (h)ere est un clin d’oeil anglisciste associant les Alpes à  » ici « .

Nous avions depuis 2015 la marque Stations Alpes Isère nous avons désormais Alpes is(h)ere

Un clip a été présenté à la salle .. Pour le visionner cliquer sur le visuel:

1

Cette

Catégorie Département de l'IsèreCommentaires fermés

Viabilité hivernale

Le Conseil départemental de l’Isère est responsable de 4 718 km de routes1 sur lesquelles il doit offrir des conditions de circulation et de sécurité maximales aux Isérois.
Cette mission prend tout son sens en hiver lorsque le verglas et la neige perturbent la circulation. Pour y répondre, le Conseil départemental a activé alors son plan de viabilité hivernale dès le 15 novembre 2016, et ce jusqu’au 15 mars 2017 en plaine et au 15 avril 2017 en secteur de montagne.
Anticiper, prévoir, agir, communiquer : autour de ces actions, le Département anticipe les risques et permet aux Isérois de se déplacer en toute sécurité.

Le plan de viabilité hivernale : un enjeu crucial
L’Isère est particulièrement confrontée aux phénomènes hivernaux que sont le verglas et la neige, même s’il est difficile sur ce plan de comparer l’Isère Rhodanienne à l’Oisans.
- la partie sud du département y est confronté plus d’un jour sur deux
- la partie nord-ouest du département, confrontée plus épisodiquement à la neige, connait de novembre à février de l’ordre de 25 à 30 jours de verglas.
Dans le souci de garantir la continuité de la vie économique et sociale, le département de l’Isère se mobilise pour faciliter les déplacements et assurer la sécurité des usagers:
- en assurant un patrouillage renforcé du réseau routier,
- en réalisant le déneigement des chaussées et en luttant contre le verglas
- en informant régulièrement les usagers de la route et en les aidant à préparer leurs trajets.

Pour être efficace, le plan de viabilité hivernale mis en place par le Département repose sur 4 principes :
1. la hiérarchisation du réseau
2. la définition des conditions de circulation
3. un engagement de résultats sur un niveau de service pour chaque type de routes
4. une veille permanente.

15 525 km de routes au total en Isère : mais qui déneige quoi ?
- Le Conseil départemental est en charge de l’entretien des 4 718 km de routes départementales qui représentent un tiers du réseau routier isérois mais plus de 80 % des déplacements interurbains
-L’Etat gère 90 km de routes nationales
- Les communes gèrent 10 000 km de routes communales
- Les sociétés d’autoroutes privées gèrent les 275 km d’autoroutes

Pour prendre connaissance du plan de viabilité hivernale dans son intégralité cliquer ici:  Plan  Viabilité Hivernale  – 09012017-1

Catégorie A la une, Département de l'IsèreCommentaires fermés

Isère: Populations légales en vigueur à compter du 1er janvier 2017

Populations légales en vigueur à compter du 1er janvier 2017
Recensement de la population par Arrondissements – cantons – communes en Isère

Pour prendre connaissance du dernier recensement cliquer ici:

(pdf, 88 Ko)

Catégorie Département de l'IsèreCommentaires fermés

TUNNEL DU CHAMBON  » NOUS NOUS ETIONS ENGAGES, NOUS L’AVONS FAIT !’

Pari tenu, défi relevé !!!!

Vendredi 16 décembre 2016, le tunnel du Chambon réouvrait à la circulation. Après un travail intense pendant 8 mois de travaux, un nouveau tunnel voit le jour et relie de nouveau l’Isère aux Hautes-Alpes.

C’était un immense défi qui a été réalisé dans les temps conformément au plan annoncé par le Département.

image005

Un défi technique réussi : la réouverture dans les temps

En avril 2015, le tunnel du Chambon était fermé à la circulation. 1 an et demi plus tard, il réouvre à la circulation conformément au calendrier prévisionnel, juste avant les vacances de Noël. Au total, en 8 mois seulement, le tunnel de dérivation d’une longueur de 500m  a été percé, venant se connecter à la galerie conservée de 500m de l’ancien tunnel.

En toute sécurité, les véhicules peuvent à nouveau circuler depuis hier midi avec des règles de circulation particulières*

La réalisation du chantier du nouveau tunnel d’un montant de 24,4 millions d’euros était aussi un défi financier et politique, réussi grâce à la mobilisation des fonds du Département (45%), de l’Etat (25%) et des deux Régions Auvergne Rhône Alpes et PACA (15% chacune).

L’économie locale est préservée

Les saisons touristiques ont pu être sauvées grâce à la construction de la route de secours, qui avec le passage d’un demi-million de véhicules a permis de restaurer la liaison.

La réouverture temporaire du tunnel va relancer pleinement l’activité grâce aux ouvertures saisonnières en 2017 (hiver et été).

La priorité était de sortir de l’isolement un territoire et de lui redonner une voie d’accès pour son économie et sa vitalité. L’ouverture définitive du tunnel aura lieu à la fin de l’année 2017, qui apportera des perspectives durables au territoire

« Je suis fier de cette réalisation en un temps records. Nous nous y étions engagés, nous l’avons fait. C’est une bouffée d’air pour la région, c’est aussi un signe d’encouragement qui montre que le politique peut tenir ses promesses et agir, dans l’intérêt des citoyens. » affirme Jean-Pierre Barbier, Président du Département de l’Isère

*Vitesse de circulation limitée à 50km/h. Circulation autorisée pour les voitures, campings car, cars jusqu’à 26t. Interdiction de circulation pour les PL de plus de 3,5t, hors dérogations locales.



Catégorie Département de l'IsèreCommentaires fermés

LE CENTER PARCS DE ROYBON PEUT VOIR LE JOUR

La Cour administrative d’Appel de Lyon a  rendu sa décision confirmant l’arrêté relatif aux espèces protégées et annulant l’arrêté relatif à la loi sur l’eau.
Ce verdict est encourageant car prouve le sérieux du projet concernant le respect des espèces protégées, confirmant au passage l’intérêt public majeur de ce projet.
Le Groupe Pierre & Vacances – Center Parcs va se pourvoir devant le Conseil d’Etat sur le contentieux relatif à la loi sur l’eau. Ce sont encore de nouvelles péripéties juridiques à venir, qui ne font que retarder la réalisation du projet.
Nous restons naturellement confiants et mobilisés derrière l’implantation du Center Parcs, qui peut se concrétiser. Nous sommes toujours convaincus de son intérêt à Roybon et de son impact positif pour l’ensemble de l’écosystème local. C’est un projet qui respecte des impératifs environnementaux très élevés et qui s’avère structurant pour la région entière avec un potentiel d’activité fort, et des centaines d’emplois à la clef.
Pour Jean-Pierre Barbier, Président du Département de l’Isère, « Cette décision est encourageante car elle valide une partie de la copie et prouve l’intérêt public majeur du projet. Je regrette seulement tout ce temps perdu pour la création de centaines d’emplois. Les péripéties juridiques vont se poursuivre au Conseil d’Etat pour réussir à valider l’ensemble du projet, qui peut voir le jour !».
« Cette décision est encourageante pour l’avenir de Roybon et pour son développement économique. Je me réjouis en effet que la Cour administrative d’appel de Lyon ait confirmé l’arrêté « espèces protégées » qui autorise la société « Pierre & Vacances-Center Parcs » à exploiter son site et confirmé le jugement du Tribunal de Grenoble, qui avait affirmé à deux reprises « l’intérêt public majeur » du projet.

Je soutiens pleinement le pourvoi en cassation devant le Conseil d’Etat de la Société au titre de la loi sur l’eau et j’espère que les juges de la Haute administration reconnaîtront la légitimité de ce projet de même que son respect de la légalité loin des dogmatismes idéologiques», explique Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne Rhône Alpes.
« La réalisation du Center Parcs de Roybon est une nouvelle fois suspendue. Pourtant, notre territoire a besoin de ce projet structurant, qui va redonner de l’emploi et créer de la richesse, tout en préservant le cadre de vie auquel nous sommes tous attachés, et le milieu environnemental des Chambaran. Notre engagement pour voir le Center Parcs sortir de terre est intact ! » affirme Yannick Neuder, Président de Bièvre Isère Communauté et Vice-Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Catégorie Département de l'Isère, région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

LANCEMENT D’ISERE THD

Le Conseil départemental de l’Isère a engagé un vaste plan de déploiement du très haut débit dans le département afin que tous les Isérois puissent avoir accès à une connexion de haute qualité sur l’ensemble du territoire.

Grand lancement du projet ce vendredi 9 décembre 2016 à travers la réunion de tous les acteurs. Au total, ce seront plus de 450 000 prises qui seront déployées dans toute l’Isère au plus tard d’ici 2024 pour placer le Département à l’avant-garde du numérique.

1

Tous les acteurs réunis pour le lancement du chantier du futur

Ce vendredi 9 décembre, le Département de l’Isère a rassemblé tous les acteurs régionaux et nationaux du très haut débit à l’Hôtel du Département. Réunis devant les nouveaux locaux des services numériques du Conseil Départemental, les différents partenaires ont scellé le lancement de ce grand projet crucial pour l’avenir des particuliers et entreprises en Isère.

Le Secrétaire Général de la Préfecture de l’Isère, Patrick Lapouze, le directeur de l’Agence du Numérique, Antoine Darodes, le Président du Département de l’Isère, Jean-Pierre Barbier, la Vice-Présidente au numérique de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Juliette Jarry, de nombreux maires et présidents d’EPCI, ainsi que le Directeur général de SFR, Michel Paulin, étaient présents pour annoncer le premier coup de pioche dès 2017.

Déployer la fibre sur tout le Département

Les enjeux de ce projet sont de taille : il s’agit de relier tous les Isérois en fibre optique jusqu’à l’abonné.
Concrètement le plan de déclinera en deux phases. La première d’ici 2021, consistera à réaliser environ 330 000 prises auprès de 340 communes, soit un taux de couverture de l’ensemble des principaux sites publics (mairies, collèges, écoles) et toutes les zones d’activités, de 71% en résidentiel, et de 97% des entreprises de plus de 5 salariés. La seconde s’achèvera au plus tard en 2024 pour couvrir 140 nouvelles communes et équiper à minima 120 000 prises supplémentaires couvrant la quasi-totalité des foyers (99%) et entreprises de l’Isère.
Plus de 250 millions d’euros d’aides publiques ont été mobilisées pour ce vaste plan au titre des investissements de premier établissement, dont près de 50 millions par le Département de l’Isère. L’investissement privé, réalisé par SFR, s’élève quant à lui à plus de 260 millions d’euros.
Au final, ce seront 8 600 kms de fibres qui seront déployés posés pour plus de 450 000 prises à travers 486 communes. La réalisation de ce réseau est confiée à SFR Collectivités dans le cadre d’une DSP d’une durée de 25 ans. Ces installations correspondent aux zones d’initiatives publiques alors que les agglomérations de Grenoble, et de Vienne, ainsi que la ville de Bourgoin-Jallieu et Voiron sont incluses dans le plan numérique 2010 laissant aux acteurs privés l’installation de ces aires urbaines. Ce projet permettra de positionner l’Isère comme un territoire attractif et dynamique. Le but est de donner aux entreprises, particuliers et services publics les clefs de la nouvelle société et économie.
«Notre ambition est d’accrocher l’économie de demain dès maintenant. Nous devons nous connecter au très haut débit pour relever les défis économiques du futur. Sans cela, nous ne pourrons plus être compétitifs. Aucune commune, aucun public ne sera mis à l’écart ! », affirme Damien MICHALLET, Vice-Président délégué à l’aménagement numérique.

Financement du réseau d’initiative publique (RIP)
- L’Etat : accord de principe, plafonné à 95,75 M€
- La Région : 70,5 M€, en complément d’une subvention de 12 M€ déjà octroyée
- Les fonds européens (FEDER) sollicités à hauteur estimative de 4 M€
- Les EPCI et le Département à hauteur de près de 90 M€ selon un principe de répartition du solde du coût public à 50% pour le Département et 50 % pour les EPCI (participation forfaitaire)
- SFR : plus de 260 M€ d’investissement privé

Catégorie Département de l'Isère, questions d'actualitéCommentaires fermés

12 nouveaux Maîtres restaurateurs en Isère

Maître restaurateur  est un véritable label qualité.
Un vrai label de qualité qui est le premier à distinguer l’excellence des meilleurs professionnels de la restauration proposant une cuisine authentique à base de produits frais, accueillant leurs clients dans les règles de l’art et respectant un cahier des charges bien précis.
Trois  éléments essentiels sont pris en compte :
• La qualification professionnelle du cuisinier
• La qualité de la cuisine réalisée sur place
• L’utilisation majoritaire de produits frais

L’Isère compte  91 Maîtres restaurateurs, la plaçant au 6e rang des départements français.

L’année 2016 a vu 12 nouveaux maîtres restaurateurs nouveaux et sept autres sept autres ayant renouvelé leur titre pour 4 ans.

La cérémonie s’est déroulée dans les salons de l préfecture de l’Isère en présence de JeanPierre Barbier, Président du conseil Départemental de l’Isère qui a précisé » vous êtes nos ambassadeurs » et de Chantal Carlioz, vice présidente en charge du tourisme:  » Travailler les produits frais, valoriser les produits locaux à travers une restauration de qualité contribuent à la promotion touristique de notre territoire .. »

Pour trouver les maîtres restaurateurs de l’Isère cliquer ici:

1

http://www.isere-tourisme.com/selection/maitres-restaurateurs

Catégorie Département de l'Isère, consommationCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

février 2017
L Ma Me J V S D
« jan    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+