Archive | Département de l'Isère

Une très belle foire, un super concours…

La 798ème foire de Beaucroisssant s’est déroulée dans une ambiance très  » zen ».. Météo favorable, public qui est venu en masse, tout était réuni pour que la foire 2017 soit une réussite… Ca a été le cas..

On a également découvert de nouveaux stands dont celui de la région Auvergne Rhône-Alpes qui a axé sa communication sur le goût à travers le label  » la région du goût ».

Un seul bémol cependant: l’absence de bovins le jour de la foire au bétail.

Des bovins on en  a quand même vu et des beaux.. Ceci grâce au concours régional charolais qui a tenu toutes ses promesses. Les spécialistes n’hésitant pas à annoncer que le cru 2017 est le meilleur depuis le la naissance  du concours, il y a plus de 20 ans…

Un concours de très haute volée qui a connu son apothéose lors de la présentation des bêtes lors de la lecture du palmarès.

Parmi les partenaires du concours on citera le groupe Provencia qui a offert plusieurs paniers garnis de produits locaux mais surtout le gros lot: un téléviseur.

Robert Duranton, vice Président du conseil Départemental, en charge de l’agriculture a eu des mots justes: vous avez vu de très belles bêtes mais n’oubliez pas que leur viande est de qualité exceptionnelle, donc n’hésitez pas à en manger…

C’est ce que nous avons fait au restaurant charolais.. On a eu de la chance il restait de la viande…

En fin de service on a su qu’il ne restait plus rien des 4 génisses élevées pour la foire ..

Pour découvrir le palmarès complet :

palmarès concours 2017-

Voici un diaporama photo de la foire et surtout du concours régional charolais.


Catégorie A la une, Département de l'Isère, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

Le goût omniprésent à la Beaucroissant!

C’est devenu un espace incontournable de la foire de Beaucroissant: le stand du groupe Provencia.

Le Groupe Provencia compte aujourd’hui 33 magasins Carrefour Market et 6 hyper à l’enseigne Carrefour. Ce sont des magasins de proximité proposant des produits frais, des produits régionaux et locaux..en Isère le groupe compte 4 market situés à St Jean de Moirans, Tullins, La tour du Pin et Crémieu ainsi qu’un hyper, celui de Voiron.

La « Beaucroissant » étant la fête rurale par excellence, Provencia ne pouvait qu’être présent et le stand qui est situé près de la mairie va, comme chaque année vivre une forte effervescence, dans une ambiance conviviale et très festive.

Bien entendu l’excellence sera au rendez vous avec la présence de produits nobles comme la noix de Grenoble,  la truffe, le bleu du Vercors Sassenage et divers fromages du Vercors, le miel du Grésivaudan,  les veaux Drevon,…les vins de Savoie, l’anthésite..

Ce sera aussi l’occasion pour les milliers de visiteurs de découvrir et déguster le lait du Vercors. Un lait commercialisé suite à un un partenariat  » gagnant/gagnant » entre les producteurs, la coopérative Vercors Lait et le groupe Provencia.

Le stand va avoir une allure sportive avec la présence du GF38, qui a très bien démarré sa saison en National( 3ème division). Installé dans le haut du tableau, ses dirigeants visent la montée en ligue 2..

La solidarité sera également au rendez vous avec la présence d’Emilie Lyard, maman de deux enfants handicapés et présidente de l’association HandiKoeur.

Après avoir fait une halte au stand de Provencia vous ferez quelques pas pour découvrir l’espace du conseil Départemental de l’Isère.

Comme chaque année le département a invité les plus grands chefs à travailler sur place les produits locaux..Innover, proposer de nouvelles recettes et bien entendu faire déguster le fruit de leur imagination.

Le conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes « a du goût »

Cette année, le Conseil Régional est devenu un partenaire majeur de la foire. En effet, il sera présent sut le site et animera un stand de Food truck sur lequel les produits régionaux seront mis en valeur. Il sera placé sur la rue du village, en face de la Mairie, à coté de France 3.

La région du goût

Le 28 février dernier, la marque régionale « La Région du Goût » a été lancée officiellement, sur le Salon International de l’Agriculture pour répondre aux enjeux de consommation locale tout en permettant aux exploitations d’être plus compétitives, et donc plus rémunératrices pour les agriculteurs.

Depuis le 23 juin, moins de 4 mois plus tard, la marque s’est déployée sur l’ensemble de la région. 600 produits de 250 entreprises et producteurs ont déjà été agréés.

Les consommateurs de la Région Auvergne-Rhône-Alpes peuvent trouver dans leurs commerces toute une gamme d’articles repérable au logo « La Région du Goût » :

Retrouvez la Région du Goût, les points de vente et les produits agréés sur www.laregiondugout.com

Catégorie A la une, Département de l'Isère, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

La campagne s’est invitée en ville!

Rendez vous compte cela faisait exactement 23 ans que Sassenage n’avait pas vu de vaches…. Et oui, les anciens se rappellent, la dernière fois que le comice agricole de canton de Villard de Lans est descendu à Sassenage c’était en 1994…

Le comice, le 127ème du nom est donc revenu à Sassenage, dans le majestueux parc de l’ovalie, quel cadre, pour fêter la 30ème fête du fromage et des produits du terroir organisée par la Confrérie du Bleu du Vercors Sassenage.

Pour l’occasion, la manifestation s’est appelée  » quand la campagne s’invite en ville ».

Cette fête a permis à des milliers de visiteurs de découvrir ce que l’agriculture fait de mieux dans notre proche territoire.

Montbeliardes, limousines et bien entendu villardes mais aussi  herens au niveau de bovins, la toute nouvelle race territoriale cheval du Vercors, chèvres et moutons…ont côtoyé les produits du terroir proposés par les producteurs eux mêmes…

Promouvoir notre agriculture, les produits du terroir, c’est ce que diront ou penseront les élus présents autour de Christian Coigné maire de Sassenage. Nous avons reconnu Thomas Guillet maire de Corrençon, Pierre Buisson maire de Méaudre, Jacques Adenot président du Parc Régional du Vercors, Christophe Engrand Conseiller départemental, Denis Roux maire de Noyarey, de nombreux représentants partenaires de la fête dont ceux du Crédit Agricole sur Rhône-Alpes, sans oublier Miss Isère 2017 Noémie Bonato.

On retiendra également l’omniprésence de la confrérie du bleu du Vercors Sassenage qui a eu le soutien de la confrérie du Murçon matheysin..

Parmi les temps forts de la fête, outre le concours qui a attiré une centaine de bêtes, avec la présence très dynamique des  jeunes agriculteurs du plateau, celle des futurs, du moins nous l’espérons, éleveurs réunis au sein de graines d’éleveurs, la remise des prix du concours des prairies fleuries , la cérémonie des intronisations, les différentes tombolas dont ceux organisés par Intermarché de Villard de Lans et le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes qui a offert en premier lot un week-end en gîtes de France..

Un Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes qui, à travers sa caisse locale des deux rives, avait une vache  » hors concours » prénommée Elodie !!!! Vous la retrouverez souvent dans le diaporama ci dessous

Voici le déroulé de ce week-end en image…



Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du Vercors, Département de l'Isère, comicesCommentaires fermés

Je deviens Maitre restaurateur d’un jour…

Amateur et passionné de cuisine, vous souhaitez dévoiler vos talents de chef ? Participez au grand concours organisé par l’association des Maîtres Restaurateurs de l’Isère et devenez le Maître Restaurateur d’un jour !

Ce concours, qui récompense la créativité et le talent des meilleurs cuisiniers amateurs, s’organise en deux étapes.

1. Réalisez une recette de votre choix, salée ou sucrée, en intégrant au moins un produit emblématique de l’Isère (voir liste des produits sélectionnés ci-contre).

Envoyez avant le 28 septembre 2017, minuit, votre recette détaillée, ainsi qu’une photo de votre réalisation et l’histoire accompagnant la recette.

18 candidats seront présélectionnés parmi les participants selon
3 critères d’évaluation :

  • la recette choisie
  • le visuel de la recette
  • l’histoire autour de la recette

2. Les 18 finalistes seront invités à confectionner une recette prédéfinie à partir d’un panier garni lors d’une seconde épreuve.

Deux villes accueilleront cette nouvelle étape :

  • Grenoble le 18 octobre 2017, au lycée Lesdiguières
  • Vienne, le 25 octobre 2017, à l’Espace Côte & Cuisine du Pavillon du  tourisme

Le jury, constitué de Maîtres Restaurateurs isérois et de professionnels du département, désignera un gagnant dans chacune des villes.

Les deux vainqueurs deviendront les « Maîtres Restaurateurs d’un jour » et participeront à la préparation d’un dîner caritatif organisé par l’association des Maîtres Restaurateurs de l’Isère, le 11 décembre 2017, au lycée Lesdiguières à Grenoble.

Ils se verront également offrir une veste ciglée « Maître Restaurateur de l’Isère » et un chèque de 200 € à consommer chez l’un des Maîtres Restaurateurs de l’Isère.

Qui peut s’inscrire ?

Ce concours est ouvert à toute personne majeure, habitant en France métropolitaine.

Comment s’inscrire ?

Remplissez le formulaire d’inscription ici avant le jeudi 28 septembre 2017, minuit. Cliquer ici

Formulaire d’inscription

S’inscrire

Pour participer au Grand concours amateur Devenez le « Maître Restaurateur » d’un jour, remplissez le formulaire en ligne :

Liste des produits sélectionnés

  • Noix de Grenoble
  • Saint-Marcellin
  • Bleu du Vercors-Sassenage
  • Murçon
  • Ravioles du Royans
  • Vins (vins de Vienne, de Balme, de Savoie)
  • Liqueurs (Chartreuse, Cherry Rocher, Poire Colombier, Ratafia,…)
  • Bières (Ursulines, Dauohine, Mandrin,…)
  • Sirops (Bigallet, Teysseire, Antésite,…)
  • Safran (du Dauphiné, de Chamechaude,…)

→ Téléchargez la liste (pdf)

Catégorie Département de l'Isère, terroirs/gastronomieCommentaires fermés

Vercors:travaux: la RD531 coupée!

Des travaux de sécurisation  vont être réalisés sur  la route départementale (RD) 531, sur une portion d’environ 2 km  située dans les Gorges du Furon entre Engins et Lans en Vercors. La première tranche de travaux est programmée du lundi 21 août au vendredi 29 septembre 2017.

La seconde tranche se déroulera en 2018. Le Département a opté pour un scénario tenant à la fois compte des contraintes inhérentes à ces travaux tout en minimisant la gêne occasionnée pour les usagers.

Pourquoi le Département doit-il intervenir dans ce secteur ?

Le Département a réalisé un diagnostic de l’itinéraire routier situé dans le canyon du Furon. Les conclusions des experts mettent en évidence un niveau de risques naturels élevé sur certains secteurs. La sécurité des usagers empruntant cet axe est une priorité du Département. Dès lors, des travaux importants doivent être engagés dans les meilleurs délais pour diminuer au maximum le risque lié à la chute de blocs.

La zone à traiter est située sur la route départementale (RD) 531 dans les gorges du Furon, entre Engins et Lans en Vercors (entre le parking du Bruyant et Lolette), sur environ 2 km.

En quoi consistent les travaux ?

L’objectif de ces travaux est de sécuriser non seulement les parties des falaises qui surplombent directement l’itinéraire mais aussi les zones non visibles situées aux abords de la route qui sont les plus fracturées.

Les principales techniques impliquant à la fois des interventions humaines et mécaniques consistent à :

  • purger et miner les blocs instables menaçant la route
  • ancrer les parties de falaises (écailles)
  • poser des filets écrans-pare-blocs.

Ce chantier étant situé directement sur les falaises bordant la route, une partie des travaux sera réalisée depuis la chaussée. Lors des phases de minage et de purges, des blocs atteignent la route.

Par conséquent, la sécurité des usagers et des entreprises intervenant sur le chantier exige sa fermeture pendant certaines périodes de travaux.

Quelles sont les modalités d’exécution du chantier ?

Les travaux seront réalisés sur plusieurs saisons.

La première tranche est ainsi programmée du 21 août au 29 septembre 2017.

Conscient du désagrément occasionné en cas de fermeture totale de la route, le Département a opté pour des modalités d’exécution des travaux en trois phases afin de minimiser l’impact pour les usagers.

Ainsi, pendant la durée du chantier, les modalités d’ouverture et de fermeture de  la RD 531 entre Engins et Lans-en-Vercors seront les suivantes :

  • du lundi 21 août à 9h au samedi 26 août à 17h > fermeture totale
  • du samedi 26 août à 17h au lundi 28 août 9h > ouverture
  • du lundi 28 août au vendredi 15 septembre > fermeture de 9h à 17h ;  une ouverture de 17h à 9h et les week-ends
  • du lundi 18 au vendredi 29 septembre > ouverture avec mise en place d’alternat de circulation.

La seconde tranche est programmée en 2018. La RD 531 sera ouverte avec la mise en place d’un alternat de circulation.

Comment circuler pendant les travaux ?

– Pendant la période de fermeture totale du lundi 21/08 à 09h00 au samedi 26/08 à 17h00 :

- En voiture > La déviation s’effectuera par la RD 106 via Saint-Nizier-du Moucherotte. Le trafic sera par conséquent plus dense durant cette période. Le Département remercie par avance les riverains de leur compréhension et rappelle aux usagers de la route de bien respecter la signalisation en vigueur.

- En transport en commun > L’offre de la ligne 5110 (Grenoble > Saint-Nizier du Moucherotte > Lans en Vercors>Villard de Lans) sera renforcée et la ligne 5100 sera maintenue entre Engins et Grenoble sous la forme d’un Transport à la Demande (TAD). Les nouveaux horaires sont consultables ci-dessous. Les usagers sont invités à s’inscrire sur le site itinisère pour être averti des perturbations qui pourraient survenir durant le chantier.

2

A télécharger

Fermeture totale du 21 au 26 août – ligne 5100 et 5110
Fermeture totale du 21 au 26 août – ligne 5120
Fermeture totale du 21 au 26 août – TAD Engins Grenoble

Pendant la période de fermeture en journée (09h00 à 17h00) du 28/08 au 15/09 :

- En voiture > La déviation s’effectuera par la RD 106 via Saint-Nizier-du Moucherotte.

- En transport en commun >  L’offre de la ligne 5110 (Grenoble > Lans en Vercors/Villard de Lans) sera renforcée et la ligne 5100 sera maintenue entre Engins et Grenoble sous la forme d’un Transport à la Demande (TAD). Les nouveaux horaires sont consultables ci-dessous. Les usagers sont invités à s’inscrire sur le site itinisère pour être averti des perturbations qui pourraient survenir durant le chantier.

A télécharger

Fermeture journée du 28 août au 15 septembre – ligne 5100 et 5110
Fermeture journée du 28 août au 15 septembre – ligne 5120
Fermeture journée du 28 août au 15 septembre – TAD Engins Grenoble

Quels dispositifs de circulation particuliers pour les  habitants d’Engins et du plateau ?

Pour les déplacements exclusifs entre la commune d’Engins et le plateau du Vercors, des dispositions particulières de circulation seront mises en place. Des habilitations seront délivrées par la mairie d’Engins aux personnes remplissant les conditions requises permettant d’utiliser deux chemins (piste des Ayettes et voie forestière) spécifiquement aménagés durant la période des travaux.

Contact : mairie d’Engins Tel. 04 76 94 49 13.

Comment s’informer en amont et pendant le chantier ?

Le Département informera les usagers en temps réel, via le site Itinisere et des messages SMS,  des conditions d’ouverture et de fermeture de la RD 531, ainsi que des adaptations des lignes Transisère 5100, 5110 et locales pendant la durée du chantier. Pour bénéficier de ce service, il convient de s’inscrire sur le site www.itinisere.fr.

Le dispositif d’information est complété par les panneaux à message variable implantés le long de la RD 531.

Renseignements complémentaires : Maison du Département du Vercors Tel. 04 57 38 49 00.

Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du Vercors, Département de l'Isère, transportCommentaires fermés

Secheresse sur l’Isère

Placement département Isère en alerte sécheresse pour les eaux superficielles et souterraines
Le Préfet de l’Isère a décidé de placer en alerte tout le département de l’Isère pour les eaux superficielles et souterraines. Cette décision impose les restrictions suivantes sur les usages de l’eau :
Lire la suite …

Le Comité Départemental de l’Eau (CDE) rassemblant les services de l’Etat, Météo-France, les collectivités territoriales ainsi que les représentants des usagers de l’eau, s’est réuni de nouveau le 18 juillet 2017 sous la présidence de M. le préfet.

Du fait des faibles précipitations cet hiver qui n’ont pas permis leur recharge, les nappes phréatiques du département présentent des niveaux très bas pour la saison avec une tendance encore à la baisse. Aucune amélioration n’est constatée depuis ce printemps.

Les cours d’eau présentent également des niveaux très bas, certains sont à sec et mettent à mal la vie aquatique, et tous sont en dessous des moyennes saisonnières.

La situation s’est maintenue depuis ce printemps grâce à plusieurs épisodes pluvieux, d’intensité parfois forte, qui ont permis d’améliorer temporairement la situation des cours d’eau.

Du fait des températures supérieures à la normale, l’humidité des sols présente une évolution à la baisse, malgré ces épisodes pluvieux.

Les prévisions météorologiques annoncent le maintien de fortes températures et peu de pluviométrie (orages localisés) pour la semaine à venir.

Le Préfet de l’Isère a décidé de placer en alerte tout le département de l’Isère pour les eaux superficielles et souterraines. Cette décision impose les restrictions suivantes sur les usages de l’eau :

  • baisse de 15 % des prélèvements agricoles autorisés pour l’irrigation
  • déclenchement du niveau 1 du plan d’économie d’eau des industriels (installations classées pour la protection de l’environnement)
  • renforcement du suivi des niveaux des captages et des forages d’eau potable, transmission des données à l’administration,
  • interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles,
  • interdiction du remplissage des piscines de plus de 5 m³ à usage privé,
  • interdiction de fonctionnement des fontaines publiques en circuit ouvert,
  • interdiction d’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, des golfs, et des stades et espaces sportifs de 6h à 20h.

Les usages non prioritaires de l’eau à partir du réseau d’eau potable peuvent être limités par arrêté municipal.

Afin de soulager la ressource et de retarder un éventuel renforcement des restrictions, chacun est appelé à une gestion économe de l’eau que ce soit à partir des prélèvements dans les cours d’eau, les nappes ou les réseaux de distribution d’eau publics, et cela sur l’ensemble du département.

D’autre part, il est rappelé à toutes les personnes les risques accrus d’incendie dans cette période sèche. La vigilance de tous est nécessaire.

Chaque citoyen et chaque usager se doit d’être vigilant et faire preuve de civisme dans sa consommation quotidienne d’eau pour éviter de porter atteinte à la ressource en eau et aux milieux aquatiques, biens précieux pour tous les usagers.

Catégorie Département de l'Isère, environnement, questions d'actualitéCommentaires fermés

La communauté d’agglomérations du pays Voironnais signe son contrat de ruralité

C’est à Paladru le jeudi 6 Juillet que se sont rassemblés les responsables des communes du pays Voironnais et du département pour officialiser la signature de ce contrat entre la communauté d’agglomération et l’État. Le contrat a une durée de 3 ans, c’est le 7ème du genre conclu en Isère.

Étaient présents pour l’événement Lionel Beffre, préfet de l’Isère, Thomas Michaud, sous-préfet de la Tour du Pin, Gérard Seigle-Vatte, maire des villages de Paladru, Julien Pollat, maire de Voiron et vice-président du département ainsi que le président de la communauté d’agglomération, Jean-Paul Bret.

Celui ci a décrit ce contrat comme « exemplaire » pour plusieurs raisons. D’abords, il a salué la souplesse de celui-ci, démontrant la confiance offerte au pays Voironnais et lui permettant ainsi de faire des retours et de mieux travailler sur ses priorités. Il a également appuyé l’association du département à ce contrat.

L’état alloue donc un financement à la communauté d’agglomération pour qu’elle puisse travailler sur 6 objectifs:

  • Accès aux services et aux soins
  • Revitalisation des bourgs centres
  • Attractivité du territoire
  • Mobilités
  • Transition écologique
  • Cohésion sociale

Pour cela, un plan d’action a été établie, et plusieurs mission seront menées dans les temps à venir. Le pays Voironnais compte par exemple réaliser des travaux à la Grande Dimière, aménager de nouveaux espaces autour du lac de Paladru, réhabiliter la maison des Vannes de Charavines ou encore réaménager le cœur des villages de Paladru et de Chirens. Beaucoup de travaux sont prévus, et d’autres à venir, ce qui souligne encore une fois la souplesse de ce contrat.

Paul Savary

Catégorie A la une, Département de l'IsèreCommentaires fermés

Le petit train de La Mure est de retour !

Une nouvelle tant attendue par les Matheysins, le projet de remise en route du petit train de La Mure est officiellement lancé. Ce train existe déjà depuis de nombreuses années, exploité à l’origine pour l’activité minière, mais ce n’est que depuis 1997 qu’il est dédié à l’usage touristique. Il avait malheureusement été stoppé net par un éboulement au niveau du lac de Monteynard, en 2010, entraînant une perte de 80% des revenus touristiques locaux.

Représentant le département, le président Jean-Pierre Barbier était présent ce Jeudi 29 Juin à La Mure pour annoncer la bonne nouvelle. Pour lui, il été essentiel de remettre en route ce fer de lance du tourisme isérois, véritable attraction phare du pays matheysin. Également présente, Chantal Carlioz a tenu à rappeler que l’innovation et le patrimoine étaient de véritables piliers du territoire iserois

Il n’avait pas été possible de concrétiser un projet de relance depuis 2010. Mais cette fois, le projet a été confié à la société EDEIS, spécialiste dans l’ingénierie, les services et la gestion d’infrastructures complexes. Le budget nécessaire a été évalué à 26 Millions d’Euros, et 6 Millions d’euros ont déjà été financés par EDEIS. Le reste proviendra de fonds publics, plus de 4 Millions ont déjà été trouvés. Le département, pour l’instant toujours en recherche de fonds, se voit prêt à combler le budget manquant, et la commune de La Mure a fortement participé en acquérant plus de 8 000 m² de terrain, attribués par la suite au projet.

Le petit train comptais auparavant 70 000 voyageurs par an, l’objectif fixé par le cahier des charges était de faire passer ce chiffre à 100 000 après le redémarrage, et la société en charge s’est engagée à atteindre les 120 000 voyageurs par an après 5 ans de remise en service. Le train sera bien évidemment électrique, et doté d’une locomotive et de wagons flambants neufs, bien qu’il soit prévu d’y atteler également quelques anciens wagons pour garder un aspect historique.

Malheureusement, il ne sera pas possible de déblayer l’éboulement, seuls les 15km les plus hauts sont concernés par le chantier. Par ailleurs, les lignes aériennes de contact ont été pillées pour leur cuivre alors qu’elles avaient été rénovées en 2013.En revanche, les voies ont pu être entretenues, et tout ne sera pas à refaire. De plus, un restaurant de 180 places sera aménagé en bout de ligne sur le belvédère surplombant le lac, permettant aux clients de profiter d’un magnifique panorama.

Jean-Pierre Barbier, profitant de l’occasion pour visiter la mine image et le belvédère au dessus du lac de Monteynard, a certifié que le chantier démarrera dans les plus brefs délais. Le petit train devrait de nouveau parcourir le chemin de faire d’ici Juillet 2020.

Paul Savary

Catégorie A la une, Département de l'IsèreCommentaires fermés

« VIVEZ L’ECHAPPÉE ELECTRIQUE EN ISÈRE ! »

Pour la seconde année consécutive et après le succès de la première édition (plus de 600 participants), l’opération « Vivez l’Échappée Électrique en Isère » est renouvelée cet été.

Organisée en partenariat avec le département de l’Isère, les Moniteurs Cyclistes Français (MCF), les offices de tourisme, campings et autres socio-professionnels, cette opération est l’opportunité pour le plus grand nombre, de découvrir le Vélo à Assistance Electrique dans 53 sites répartis sur tout le département.

Entre le 1er juillet et le 4 septembre, des sorties en VAE accompagnées seront proposées chaque semaine aux vacanciers désireux de découvrir cette pratique et par la même occasion, les richesses touristiques du département.

Comment participer à une séance de découverte du VAE ?

Il suffit d’effectuer une réservation auprès du site choisi parmi les 53 proposés, pour un prix symbolique de 2€ par personne. Selon les lieux, la durée de la séance peut varier de 30 minutes à 2 heures.

Encadrés par les Moniteurs Cyclistes Français (ou par un autre prestataire dans certains sites) les participants partent par petits groupes de 4 à 8 personnes, pour une balade ludique à la découverte du territoire et de cette nouvelle pratique du vélo.

Les séances de découverte se déroulent une demi-journée par semaine pendant tout l’été, dans la plupart des sites.

La liste des sites participant à l’opération, le calendrier des animations et toutes les informations sont à retrouver sur : www.cyclo-alpes.com

Objectif du département : faire de l’Isère une destination phare pour la pratique du VAE

Avec une progression de 30% par an, le VAE ouvre de nouveaux horizons et attire une nouvelle clientèle : tout en ménageant ses efforts, il permet de rendre accessible le vélo au plus grand nombre (numéro 1 des loisirs français), que ce soit pour découvrir des parcours de loisirs en famille, pour gravir l’un des nombreux cols isérois ou pour s’élancer sur les chemins de randonnée.

Le département de l’Isère offre un terrain de jeu idéal pour la découverte du VAE. Il dispose d’une grande variété de reliefs, des plaines du Rhône aux massifs montagneux, et des parcours de qualité pour tous niveaux de pratique, parfaitement adaptés au VAE.

Comme le rappelle Chantal Carlioz, Présidente d’Isère Tourisme : «Précurseur en matière d’innovation électrique (invention de l’hydroélectricité -La Houille Blanche- en 1889), le département a naturellement saisi le virage du vélo électrique et soutient cette pratique à travers l’opération ‘’Vivez l’Echappée électrique en Isère’’ pilotée par Isère tourisme. L’objectif est de faire de l’Isère, une destination leader pour la pratique du VAE en France. Le but est aussi de faire découvrir le VAE aux clientèles touristiques, pour ensuite engendrer des locations et susciter la découverte du territoire en vélo électrique.»

La première édition en 2016 fut une réussite : plus de 13 200 kilomètres ont été parcourus par 600 touristes ayant essayé le vélo à assistance électrique.

Une large  majorité d’entre eux a émis le souhait de réitérer cette expérience. Quant aux partenaires et acteurs de la filière investis dans l’opération (Moniteurs Cycliste Français, loueurs, collectivités…), ils ont largement contribué à la réussite de cette action grâce à leur implication.

Catégorie Département de l'IsèreCommentaires fermés

Les nouveaux députés de l’Isère, quel projet pour le monde rural?

Dimanche 18 Juin au soir, les résultats du second tour des législatives sont tombés, et 9 circonscriptions sur 10 rejoignent la République En Marche. Seule surprise, Marie-Noëlle Battistel aura su combler son retard de 15 points du premier tour pour conserver son siège.

1ère circonscription : Olivier Veran, REM

2ème circonscription : Jean-Charles Colas-Roy, REM

3ème circonscription : Émilie Chalas, REM

4ème circonscription : Marie-Noëlle Battistel, PS

5ème circonscription : Catherine Kamowski, REM

6ème circonscription : Cendra Motin, REM

7ème circonscription : Monique Limon, REM

8ème circonscription : Caroline Abadie, REM

9ème circonscription : Elodie Jacquier-Laforge, MODEM

10ème circonscription : Marjolaine Meynier-Millefer, REM

Nous avons donc rencontré une partie des nouveaux élus présents hier soir à la préfecture de l’Isère pour en apprendre davantage sur leurs projets pour le monde rural et agricole isèrois.

Les élus REM ont vocation à suivre le projet d’Emmanuel Macron pour l’agriculture : favoriser la production plutôt que les subventions. Ainsi, une partie du budget du quinquennat seront investi dans la modernisation des équipement agricoles pour renforcer les capacités de production. Cet objectif vise à augmenter la capacité de la France à exporter sa production dans l’union européenne. Il est également prévu de réintégrer les agriculteurs au régime général. On note également la volonté d’accroître la part de bio et de local dans les cantines scolaires. Parmi les nouveaux députés, quelques uns sont déjà allé à la rencontre des agriculteurs, et comptent maintenir le contact, mais au niveau local, il n’y a pas vraiment de projets naissants.

Du côté du territoire montagnard, la République En Marche souhaite continuer à développer le tourisme.

Paul Savary

Catégorie Département de l'Isère, questions d'actualitéCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2017
L Ma Me J V S D
« août    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+