Tag Archive | "noix de Grenoble"

Noix de Grenoble: début de récolte le 30 septembre


La commission maturité de l’Appellation d’Origine Protégée Noix de
Grenoble réunie sous l’autorité de l’INAO, a décidé de la date de
récolte pour les vergers arrivés à maturité le :
vendredi 30 septembre

Catégorie nucicultureCommentaires fermés

1 médaille d’or, 4 médailles d’argent et 3 médailles de bronze pour l’Isère..


Au Concours Général Agricole, 10 éleveurs et 13 producteurs et artisans isérois
présentaient leurs animaux et produits dont une partie ont fini sur le podium !

Concours des produits : 1 médaille d’or, 4 médailles d’argent et 3 médailles de bronze
• Médaille d’Or, pour le Vignoble Chevalier Bayard,
• Médaille de Bronze, pour le GAEC des Essarts à Plan (1ère participation),

Catégorie Fromages, pour le St Marcellin IGP,
• 2 Médailles de bronze pour l’Étoile du Vercors, Catégorie des autres fromages
au lait de vache, à pâte molle et à croûte fleurie pour le fromage « Tentation » et
pour le fromage « Tentation chèvre », fromages non affinés

• 3 Médailles d’Argent pour Cherry Rocher, pour son Absinthe verte, crème
d’agrumes griotte et cassis, 1 médaille d’or pour sa crème d’agrumes,
pamplemousse
• 1 médaille d’argent pour la Distillerie de Pied Menu pour son eau de vie de vieille
prune.

Des éleveurs qui se sont particulièrement distingués :
• pour sa première participation, le GAEC de Sarapin à Panissage a obtenu le 1er
prix femelles en 4ème lactation pour la race Montbéliarde,
• l’EARL de Ternan à Gillonay : 2ème prix femelles en 2ème lactation, en race
Montbéliarde,
• l’EARL La Petite Forêt à Artas : 3ème prix femelles en cours de 5ème lactation ou
plus, en race Tarentaise,
• La Ferme Antonine à St Antoine l’Abbaye : différents prix dont le 1er prix pour
le challenge national racial, pour ses moutons charollais, 2ème prix pour concours
laine femelles moins de 14 mois et pour le concours laine jeunes béliers 2ème
section, 4ème prix pour la viande femelle moins de 14 mois.

L’Isère était aussi à l’honneur sur le stand de la Région Auvergne Rhône Alpes
les dimanche 28 et lundi 29 février.
Cette journée a été l’occasion de promouvoir les attraits touristiques du département et
ses produits sous appellation. Le public a apprécié les dégustations de St Marcellin, de
Noix de Grenoble, de Bleu du Vercors Sassenage, la truffe de l’Isère et des Vins de l’Isère.

Les échanges avec les consommateurs ont été de très bonne qualité.

Catégorie agriculture, foires/salons, région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

Noix de Grenoble: très bonne récolte mais marché tendu


Avec Yves Renn, président de Coopenoix , accompagné du directeur de la coopérative, Marc Giraud, nous avons fait un tour d’horizon de l’actualité noix…

 » 2015 est une bonne année.. Tant au niveau de la récolte, du calibre et de la qualité. Paradoxalement cela profite davantage aux producteurs qu’aux entreprises. En effet le fait d’avoir peu de petites noix fait que l’activité cerneaux est en baisse. Hors celle ci participe bien aux comptes de résultats des entreprises ».

il faut dire qu’en 2015 tout était réuni pour que le rendement et la qualité soient au rendez vous.  » La météo a été extrêmement favorable,  année sèche avec des pluies au bon moment, l’état sanitaire très correct avec peu de maladies, les conditions de récoltes ont été très bonnes également. » Nous avons donc une hausse de production de 18% par rapport à l’année précédente avec des récoltes par zones très homogènes.

« Le paradoxe est qu’il est demandé aux nuciculteurs de produire de la qualité pour faciliter la vente et cette année le marché est tendu. « En effet, les américains ont confirmé leur retour, les noix australiennes arrivent, le Chili est devenu un gros exportateur de noix de qualité.  Rajoutons que la Chine a baisser ses importations de noix, sans doute parce qu’elle en produit davantage et le pays est victime de la crise.. »Rajoutons que l’Espagne, un gros client a décroché, pour les mêmes raisons.. »

Il faut noter aussi que les américains ont une politique de prix très agressive avec un prix de  mise en marché de 25% de moins par rapport à 2014..

Le marché européen est très porteur et attire donc toutes les convoitises et la concurrence s’annonce rude.  » Cela nous amène à réfléchir, à nous adapter tout en se disant que nous investissons pour l’avenir proche, même pour 2016 du fait que nous avons une production de qualité. Nous faisons le maximum pour satisfaire nos clients avec un rapport qualité prix très maitrisé.  A nous aussi de tenter de sortir des marchés classiques, de ne pas négliger toutes les opportunités.. »

Coopenoix commercialise  à  80% à l’export, ne faudrait -il pas avoir une politique de commercialisation davantage axée sur notre territoire.. ?  » Le souci est que le marché français n’est pas extensible. Nous ferions une concurrence à d’autres metteurs en marchés. Ce serait néfaste à moyen terme. »

Marc Giraud nous informe également que la noix du sud-ouest souffre également:  » la production est là et les principaux clients sont les espagnols.. Hors cette année l’Espagne importe beaucoup moins.. »

Abordons également le  prix payé aux producteurs.  » Les metteurs en marché font le maximum pour que le prix soit le meilleur possible, c’est un fait. Il faut être serein, il sera proche d’une certaine logique »

Yves Renn de rajouter:  » la noix de Grenoble a de la chance d’avoir une filière soudée, ou tout le monde travaille dans le même sens. Ceci est indispensable si on veut conserver une filière qui va de l’avant… »

Gilbert PRECZ

Catégorie nucicultureCommentaires fermés

Les 10 ans du grand séchoir


Il y a dix ans, le Grand Séchoir était encore une ferme, une des plus belles de Vinay, autrefois tournée vers la production de la prestigieuse AOP noix de Grenoble.

Une décennie plus tard, plus de 150 000 visiteurs ont franchi la porte du grand hall de verre… Anniversaire fêté ce dernier week-end de novembre.

Biassu en a fait son actu..

1

Catégorie Biassu, nucicultureCommentaires fermés

C’est la foire de…


C’est la foire de la convivialité, de la famille, de la gastronomie.. Déjà, à deux jours du baisser de rideaux tous les exposants se montrent satisfaits et se disent prêts à revenir l’année prochaine.

C’est aussi la foire des jeux, ceux du cirque.. c’est la foire des spectacles,  de la télévision, de l’humour, avec la venue d’acteurs jouant dans les séries telles que mes chers voisins, plus belle la vie, scènes de ménages..  C’est la foire du sport avec la venue des joueurs  du FCG, des bruleurs de loup, du GF38.. C’est la foire de l’exotisme, de l’excellence avec la visite , l’espace d’une journée,  de Miss France tout simplement, en toute simplicité..

C’est aussi la foire de la solidarité avec la présence de plusieurs associations caritatives dont l’UNICEF, le téléthon, l’association soleil rouge qui organise des spectacles pour enfants hospitalisés au CHU de Grenoble..

C’est donc la foire de la gastronomie avec un large espace dédié aux métiers de bouches, à la restauration. On ne peut omettre de citer le stand tenu conjointement par les membres du syndicat des trufficulteurs de l’Isère et des confréries qui mettent en avant les produits fleurons de notre département, le Murçon, le St Marcellin, le bleu du Vercors Sassenage, la noix de Grenoble. Miss France dégustant et appréciant une huile de noix fraichement pressée..

A noter que ces quelques lignes ont été écrites quelques heures avant le massacre de Paris..

Gilbert PRECZ


Catégorie A la une, foires et fêtesCommentaires fermés

Journée familiale, sportive…


A voir le monde dans les allées de la foire internationale de Grenoble, on se doutait que quelque chose se tramait… et on avait raison, Christophe Comte, directeur commercial d ‘Alpexpo rencontré sur le coup des 16 heures était fier d’annoncer plus de 16 000 entrées en ce 11 novembre.. Affluence record!

Ce mercredi 11 novembre était consacré à la famille, aux enfants, aux sports avec la présence des joueurs du GF38, et des brûleurs de loup.

Le stand tenu par le syndicat des trufficulteurs de l’Isère a connu lui aussi une forte affluence. Il était accompagné par la confrérie du Murçon et par celle de la noix de Grenoble. Une noix de Grenoble qui a fait fureur auprès des footballeurs grenoblois. Ceux ci ont apprécié et nul doute que le soutien de la noix de Grenoble leur permettra de se maintenir au sommet de leur championnat et de monter en national la saison prochaine..

Catégorie A la une, foires/salons, trufficultureCommentaires fermés

Les produits de l’Isère présents à la foire de Grenoble


C’était un manque pour beaucoup, une aberration même pour les amateurs et les défenseurs des produits locaux: il n’y avait aucun produit de notre isérois dans le hall réservé à la gastronomie lors de la foire internationale de Grenoble.

Certes depuis deux ans  notre département était représenté par le syndicat des trufficulteurs de l’Isère qui présentait la filière truffe départementale de façon très pédagogique. Mais si on trouvait des produits de Bretagne, Aveyron, Normandie, Corse, du Pays Basque, des Savoie… mais pas de Bleu du Vercors Sassenage, de noix de Grenoble, de St Marcellin ou de Murçon pour ne citer qu’eux…

La direction d’Alpexpo, consciente de ce manque a décidé de trouver une solution afin de combler ce manque.

Elle a fait appel à Gilbert Precz la réponse est venue des confréries. en un mot, valoriser les produits de notre département qui sont soutenus par une confrérie. L’idée a fait son chemin et les produits fleurons de notre département seront mis à l’honneur durant toute la foire de Grenoble qui se déroulera du 6 au 15 novembre.

Seront donc présentes les confréries :

- du bleu du Vercors Sassenage

- de la noix de Grenoble

- du Murçon

- du St Marcellin

- des échalas dauphinois ( vin des Balmes dauphinoises)

Les confrères, habillés en tenue d’apparat auront comme point d’accueil le stand des trufficulteurs de l’Isère qui sera situé hall 89, juste en face du podium.

A noter que le samedi 7, à partir de 11 heures, le cortège officiel sera ouvert par l’ensemble des confréries présentes.

Afin d’aller plus loin dans la démarche, il a été convenu que le pot officiel serait constitué uniquement de produits locaux : marre de trouver des parts de pizza, quiche Lorraine, cacahuètes… ! Invités, personnalités, élus dégusteront donc les fromages du Vercors dont le bleu du Vercors Sassenage, du st Marcellin, des mets de Matheysine dont le Murçon, des cernaux salés et sucrés de noix de Grenoble, des toasts au beurre truffé, le tout accompagné de pétillant en provenance de St Chef..

Les produits de l’Isère vous donnent , enfin, rendez vous à la foire de Grenoble du 6 au 15 novembre..







Catégorie foireCommentaires fermés

Récolte de noix: Biassu en fait son actu


Sans titre

Catégorie Biassu, nucicultureCommentaires fermés

Précisions de la Chambre Syndicale des Expéditeurs de Noix de Grenoble


Communiqué de la Chambre Syndicale des Expéditeurs de Noix de Grenoble:

 » Nous, membres de la Chambre Syndicale des Expéditeurs de Noix de Grenoble, préconisons que les noix tombées à terre lors des fortes rafales de vent soient détruites par broyage ou ramassées, séchées et triées et isolées avant la récolte des Noix de Grenoble.
En accord avec le CING, ces noix ne pourront prétendre à l’appellation Noix de Grenoble et ferons l’objet d’une attention particulière de chaque adhérent à notre syndicat pour les valoriser au mieux sans pénaliser le marché de notre AOP.
Nous considérons qu’il serait dommageable d’accepter le stockage de ces noix vertes ou écalées issues de cette chute.
Au vue de leur précocité, nous ne pourrions commercialiser ces noix en l’état compte tenu de leur qualité. »

Catégorie nucicultureCommentaires fermés

Noix de Grenoble, 28 septembre: début de récolte 2015


Le Président du Comité Interprofessionnel de la Noix de Grenoble communique :
La commission maturité de l’Appellation d’Origine Protégée Noix de
Grenoble réunie sous l’autorité de l’INAO, a décidé de la date de
récolte pour les vergers arrivés à maturité le :
Lundi 28 septembre 2015

Rappel :

La maturité des noix fraîches est considérée comme atteinte
lorsque plus de 80 % des noix présentent un brunissement
complet de la cloison interne
Suite à la tempête du 16 et 17 septembre les noix tombées
prématurément ne pourront être commercialisées en appellation Noix
de Grenoble.
Il est impératif de nettoyer les vergers soit par broyage soit par
ramassage de ces premières noix tombées valorisables en produits
dérivés (cerneaux, huilerie) : les producteurs doivent se rapprocher
de leurs opérateurs commerciaux pour plus de renseignements.
Il est impératif d’isoler ces lots et surtout de préserver la qualité de la
future récolte de la Noix de Grenoble.

Catégorie A la une, nucicultureCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

décembre 2016
L Ma Me J V S D
« nov    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+