prix du lait: difficiles négociations!

Journée charnière pour les producteurs de lait ce jeudi. C’est en effet aujourd’hui qu’ils ont rendez-vous avec les industriels transformateurs pour négocier sur le prix du lait. Afin de prouver leur détermination, les producteurs ont manifesté un peu partout en France hier, bloquant de nombreuses laiteries.

Afin de comprendre les enjeux de la réunion de ce jour il faut rappeler que les transformateurs de lait tentent d’imposer une baisse des prix de 40 et 70 euros pour 1.000 litres (soit -12% à -20%) pour le quatrième trimestre assortie d’une nouvelle diminution de 100 à 120 euros pour le premier trimestre 2009.

“inacceptable” rétorquent les producteurs qui mettent en avant la hausse de leurs charges, d’environ 20% sur un an. Les transformateurs indiquant que, même si le prix du lait diminue au quatrième trimestre, la hausse sera d’au moins 18%” sur l’ensemble de cette année, après trois trimestres de forte hausse.

Les négociations s’annoncent difficiles et un accord semble peu probable.

C’est ce que pense par exemple l’association de la transformation laitière, l’ATLA. Selon son porte parole, “Il y a peu de chance que cette réunion aboutisse, les conditions ne sont pas suffisamment réunies pour arriver à un accord,  il va falloir cependant que l’on arrive à négocier avant le 15 novembre”. Pourquoi, tout simplement parce que c’est à cette date que les laiteries envoient leurs bordereaux de paiement aux producteurs.

Même le ministre de l’agriculture est pessimiste:”Je sais que ces discussions vont être difficiles car le marché du lait s’est retourné. Je serai tout de même vigilant car il y a un vrai risque compte tenu de l’inquiétude des éleveurs. Les jours qui viennent vont être difficiles…”.

C’est dans ce contexte que vont s’ouvrir dans quelques instants les négociations…

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page