AG des communes forestières: quid de l’avenir de l’ONF?

Avant de laisser la place à la fête proprement dite, celle réservée au grand public et à la famille, les professionnels de la filière bois ont planché tout le samedi matin. Ils avaient en effet rendez vous à St Martin d’Uriage pour assister à l’assemblée générale de l’association des communes forestières de l’Isère suivie d’un colloque ayant pour thème: forêt et territoire, quelle stratégie pour la forêt de montagne?

L’association des communes forestières a pour but premier de regrouper les communes propriétaires de forêts en Isère. 138 communes adhèrent aujourd’hui à l’association départementale. Durant toute l’année l’association informe et forme les élus sur les problèmatiques forestières et le développement rural. Et comme le précise son président Guy charron: ceux ci ne manquent pas! »

Bien entendu l’association défend les intérêts des communes, assure la promotion du bois énergie et travaille beaucoup sur la certification de la gestion durable des forêts pour les communes, à travers la démarche PEFC. L’association des communes forestières travaille en étroite collaboration avec l’ONF.

Au cours de cette assemblée générale, il a été beaucoup question de l’avenir de cet organisme. Robert Cabé, président de l’Union Régionale Midi-Pyrénées des communes forestière, invité d’honneur de la fête est venu avec des nouvelles fraîches mais peu rassurantes.

 » On ne sait pas ce que veut faire l’Etat de sa forêt et quelle politique forestière le ministère de l’agriculture veut mener? On se demande ce que va devenir l’ONF. On nous annonce  qu’il faut trouver 15 millions d’euros, une baisse de 10% des effectifs… 15 millions d’euros c’est minime à comparer au budget du ministère de l’agriculture, à ce que ce dernier a reversé aux agriculteurs suite à la sécheresse…Si on se laisse faire, c’est la fin de la forêt, tant publique que privée. En un mot la forêt deviendra une réserve à ours.

Notre demande est que l’ONF perdure et poursuive son travail, aussi bien qu’elle le fait actuellement. »

Robert Cabé terminant en précisant que la fédération nationale est déterminée sur ce dossier: » pour preuve, lors de la dernière réunion, pas satisfaits des entournures, nous sommes partis en claquant la porte! »

Chacun dans la salle, à son niveau, a compris que la mobilisation ne devait pas faiblir!

cofor

L’association des communes forestières a l’habitude d’honorer des serviteurs de la forêt, en leur remettant une médaille. Cette année ont reçu la médaille d’argent des communes forestières, des mains en particulier de robert Cabé, le député François Brottes; qui a plus l’habitude d’en remettre que d’en recevoir, Charles Galvin, vice président du Conseil Général, Bruno Murienne, maire de St Martin d’Uriage et Hervé Marguet agent de l’ONF. Ils sont ici en présence de Guy  Charron, excepté Hervé Marguet.

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page