Encore une période difficile pour le tourisme!

Inutile de préciser que le troisième confinement mis en place pour la totalité du mois d’avril va une fois de plus avoir des conséquences graves sur l’activité touristique. Les annulations de réservations tombent en cascade…. Certes les hébergements peuvent rester ouverts, accueillir des clients mais qui va partir en vacances à moins de 10 km de son domicile!.

Parmi les hébergements les plus impactés il y a bien entendu les gîtes de France. Bruno Bernabe directeur de l’antenne Isère est clair” tous les jours depuis les annonces gouvernementales nous avons un flux constant d’annulations. Au vacances de printemps nous avons surtout des réservations de courts séjours et la clientèle vient en majorité du bassin lyonnais..”

Le printemps sera donc morose  au niveau touristique mais les hébergeurs dont les gîtes de France espèrent que d’avoir sacrifier les vacances de printemps serait un moindre mal si les mesures sanitaires prises permettent d’avoir une activité touristique au moins égale à celle de l’année dernière. ” La campagne de vaccination aidant, la confiance devrait revenir et oui nous espérons que nous ferons un bel été .. Ce serait un moindre mal  ” rajoute Bruno Bernabe.
L’antenne Isère des gîtes de France a bien entendu averti l’ensemble des hébergeurs adhérents par courrier afin de leur indiquer les nouveaux protocoles mis en place.

En voici  une partie de sa teneur:

Les restrictions appliquées jusqu’à présent à 19 département seront élargies à l’ensemble du territoire national à compter de samedi 3 avril au soir, pour une durée de 4 semaines, soit jusqu’au 2 mai inclus.

Les conséquences pour les hébergements Gîtes de France sont les suivantes :

–       sauf motif professionnel ou impérieux, les clients ne pourront pas se déplacer et ils ne pourront donc pas être accueillis entre le 3 avril et le 2 mai.

–       Pas de déplacement en journée au-delà de 10 km de son domicile, sauf motif professionnel ou impérieux (sur présentation de l’attestation)

–       le couvre-feu reste en vigueur à 19h sur tout le territoire métropolitain

–       aucun déplacement inter-régional n’est possible après le lundi 5 avril sauf motif professionnel ou impérieux

–       Les séjours en cours, s’ils ne sont pas professionnels ou pour motif impérieux, doivent être écourtés..

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page