Archive | agriculture

La Maison de la Vigne et du Vin de Savoie à Apremont détruite


Un incendie a entièrement détruit la Maison de la Vigne et du Vin de Savoie à Apremont dans la nuit de vendredi 6 à samedi 7 janvier.

Une bâtisse esthétique, toute de bois et de cuivre, qui avait à peine dix ans et qui faisait la fierté de toute la filière, avec une vue à couper le souffle sur les Alpes, les glaciers et le Mont Granier.
Une maison fonctionnelle à l’architecture remarquable, devenue un lieu culturel adopté par toute la profession, avec notamment une magnifique salle de dégustation.
Siège social du Syndicat Régional des Vins de Savoie (Président Michel Quenard), la maison abritait aussi le Comité Interprofessionnel des Vins de Savoie (Président Charles Henri Gayet), elle était ouverte à toute la profession.
L’équipe des Vins de Savoie poursuit son chemin, se concentrant sur le programme, accueillie dans des locaux de la Chambre d’Agriculture Savoie Mont Blanc  à Saint-Baldoph 73190 (40 rue Terraillet).
1

Des 1 100 m2 de bâtiment, il ne reste que la chape de béton au sol.

A noter que  les vignerons ont pu sauver la quasi-totalité des fameuses capsules, très importantes pour l’embouteillage des vins de Savoie« .

La commercialisation des vins pourra donc se poursuivre….

Catégorie Pays de Savoie, viticultureCommentaires fermés

Télépac : la procédure de télédéclaration des aides animales est ouverte

La procédure de télédéclaration 2017 pour les aides animales est ouverte depuis le 1er janvier 2017.

En 2017 la télédéclaration sur le site telepac est obligatoire pour bénéficier de ces aides. Le site telepac permet de déposer sa demande d’aide et le cas échéant de modifier celle-ci (hormis pour l’aide au développement et au maintien du cheptel allaitant).
Pour les aides ovines et caprines en métropole et outre-mer la télédéclaration est ouverte jusqu’au 31 janvier.
Pour les aides aux bovins allaitants et laitiers la télédéclaration est ouverte jusqu’au 15 mai.
La télédéclaration pour l’aide aux veaux sous la mère est cette année séparée des demandes d’aide aux bovins laitiers et aux bovins allaitants et sera ouverte dans les prochaines semaines.
Enfin, la télédéclaration pour l’aide au développement et au maintien du cheptel allaitant dans les départements d’Outre-Mer ouvrira le 1er mars.

Catégorie PACCommentaires fermés

Élection syndicale dans les Très Petites Entreprises

Du vendredi 30 décembre 2016 au vendredi 13 janvier 2017, les 550 000 salariés des Très Petites Entreprises de la région Auvergne-Rhône-Alpes, dont 84 824 dans le département de l’Isère, sont invités à voter pour désigner l’organisation syndicale qui les représentera pour les quatre prochaines années.

Le scrutin contribuera également à désigner les conseillers prud’hommes du collège salarié et les représentants de salariés dans les futures commissions paritaires régionales interprofessionnelles (CPRI).

Tous les salariés des entreprises de moins de 11 salariés, employés à domicile, apprentis peuvent voter. Ils exercent les métiers d’assistantes maternelles, d’employés de l’hôtellerie café restauration, d’ouvriers du bâtiment ou du commerce de détail, des services automobiles ou des cabinets médicaux et paramédicaux …

Le vote se déroule soit sur Internet en se connectant sur https://election-tpe.travail.gouv.fr/, soit par courrier. Les électeurs ont déjà reçu les informations sur l’élection et les modalités de vote.

Les résultats du scrutin seront proclamés le 3 février 2017.

Faire connaître cette élection et faire participer le plus de salariés est essentiel pour la démocratie sociale. Pour plus d’information, un site internet : https://election-tpe.travail.gouv.fr/

ou:www.isere.gouv.fr/Actualites/Actualites-des-professionnels/Election-syndicale-TPE-VOTEZ-pour-le-syndicat-qui-peut-vous-representer

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

L’ADEME Auvergne-Rhône-Alpes lance ses appels à projets 2017: deux concernent l’agriculture !

Comment développer des activités, génératrices de croissance économique et
d’emplois, tout en prenant en compte les enjeux environnementaux ?
L’ADEME Auvergne-Rhône-Alpes accompagne les acteurs du territoire dans leurs
démarches exemplaires et innovantes.

Avec ses appels à projets, l’ADEME Auvergne-Rhône-Alpes identifie et soutient des projets
portés par des entreprises, des collectivités, des associations ou des acteurs publics s’inscrivant
dans la transition écologique et énergétique. Ces appels à projets concernent plusieurs secteurs
d’activité :
- le management de la mobilité et des systèmes innovants,
- la méthanisation,
- le tri et la valorisation des déchets,
- la transition énergétique et climatique en entreprise,
- le changement de comportement et les modifications des pratiques sociales,
- l’installation de production de chaleur à partir de bois énergie, de solaire thermique, de
géothermie assistée par pompe à chaleur,
- la création, l’extension ou la densification de réseaux de chaleur.
Après avoir accompagné et soutenu 501 projets en 2016, l’ADEME Auvergne-Rhône-Alpes
attend des projets audacieux et engagés pour 2017.
La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 17 mars 2017

Retrouvez l’ensemble de ces appels à projets sur :

http://www.auvergne-rhone-alpes.ademe.fr

Pour aller plus loin :
APPEL A PROJETS « METHANISATION »
Gestion des déchets, production d’énergie renouvelable, réduction des émissions
de gaz à effet de serre (GES), accompagnement du monde agricole vers de nouveaux horizons
économiques : la méthanisation est une voie d’avenir qui associe de nombreux acteurs :
agriculteurs, gros producteurs de déchets organiques, gestionnaires des réseaux gaz et
électricité, collectivités, particuliers…. Déjà mature dans certains pays, la méthanisation est en
plein développement en France et s’inscrit parfaitement dans les objectifs environnementaux et
énergétiques nationaux.
-L’objectif de cet appel à projets est de contribuer au développement d’installations
exemplaires en termes de qualité globale et d’efficience environnementale. A
l’exception des particuliers, toutes les cibles sont concernées : collectivités, entreprises et
exploitations agricoles.
Les projets retenus bénéficieront d’un soutien financier complémentaire aux tarifs nationaux
arrêtés pour la valorisation énergétique du bio méthane, soit par cogénération (production
d’électricité et de chaleur), soit par injection dans le réseau public de gaz naturel. Ce complément
régional ne s’applique qu’aux projets le nécessitant, sur la base d’une analyse de rentabilité
financière investissements / recettes et dépenses prévisionnelles.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Etiquetage nutritionnel  » Respect des traditions et refus des surtranspositions »

Communiqué de la FNSEA concernant l’étiquetage nutritionnel.

« Enfin !  Voilà  une  victoire  pour  des  milliers  de  producteurs  qui  ont  un  savoir-faire, mélange  de  tradition  et  modernité  et  à  qui  il  n’était  pas  nécessaire  de  rajouter  des contraintes franco-françaises inutiles.

En  effet,  Mme  Martine  Pinville,  Secrétaire  d’État  auprès  du  ministre  de  l’Économie  et des  Finances,  chargée  du  Commerce,  de  l’Artisanat, de  la  Consommation  et  de l’Économie  sociale  et  solidaire,  vient  de  confirmer  que  la  plupart  des  produits  dit « fermiers »   seraient   exemptés   de   tableau   de   déclaration   nutritionnelle,   flexibilité indispensable,  prévue  d’ailleurs  dans  le  règlement européen  sur  l’information  des consommateurs.

Ces produits font l’objet de toutes les attentions et sont pour les consommateurs l’objet de bien des plaisirs, répondant à des attentes de qualité et de proximité. Ils sont notre héritage  des  terroirs,  auxquels  la  FNSEA  et  ses  Associations  spécialisées  sont  si attachées.  Ils  sont  également  notre  identité  et  notre  culture.

Rajouter  un  étiquetage supplémentaire n’aurait pas de sens sur des produits, par nature, peu standardisés.Enfin, en temps et en moyens, ces ajouts auraient été de vrais couperets d’activités, de vrais  boulets  de  fonctionnement,  pénalisant  le  développement  de  filières  fermières créatrices de valeur ajoutée et de lien social dans les territoires.Notre terroir est une force économique, sociale et sociétale. Il faut l’accompagner tout en le respectant. »

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Offres et demandes d’emploi dans le secteur agricole

Retrouvez ces offres d’emploi sur www.anefa.org :

Hte-Savoie . GAEC, élevage bovin lait avec transformation, cherche un agent fromager avec expérience ou formation, pr la fabrication et l’affinage du fromage. Vs assurerez également le nettoyage des ustensiles. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL096519-74

Hte-Savoie . Expl., élevage bovin lait avec transformation, recherche une personne polyvalente pr participer à la traite, aux soins des animaux et à la fabrication fromagère. Prévoir d’assurer des astreintes. CDD tps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL096360-74

Loire . GE départemental recrute un agent élevage laitier pr réaliser la traite, les travaux des champs, l’entretien du matériel. CDI tps partiel 4 jrs/semaine. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL096408-42

Rhône . GE recrute un salarié pr intervenir sur une expl. laitière : Transformation fromagère (bovin lait et caprin), livraison, traite des vaches un soir par semaine. Permis B obligatoire. CDI à tps partiel (18 heures). Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL096517-69

Savoie . Expl. recherche pr la saison d’hiver un salarié en charge de la traite, de l’alimentation du troupeau de 80 VL. Possibilité de logement. CDD tps plein 6 mois. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL096529-73

Retrouvez ces demandes d’emploi sur www.anefa.org :

Drôme . Homme cherche emploi en prod. végétale ou élevage avicole. Expériences en planification des cultures, encadrement du personnel, travaux des cultures et élevages. Mobilité : Drôme. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DCM-138539

Drôme . Homme cherche emploi en viti ou arbo. Expériences saisonnières : taille, travaux en vert… Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. PVI-138272

Hte-Savoie . Femme cherche emploi d’agent ou responsable fromager. Formation et expériences supérieures à 5 ans.  Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. PVI-138092

Rhône . Femme cherche emploi en arbo/maraichage. Expérience en expérimentation végétale, titulaire Certiphyto décideur. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. PMA-138590

Savoie . Femme cherche emploi d’agent viticole. Expériences saisonnières : travaux en vert, épamprage, relevage, vendanges, travail du chai.  Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. PVI-138744

Catégorie Pays de Savoie, agriculture, economie/emploi, petites annoncesCommentaires fermés

La Région soutient les pépiniéristes viticoles d’Auvergne-Rhône-Alpes

viti

Catégorie région Auvergne Rhône-Alpes, viticultureCommentaires fermés

Ambition forte autour de l’agro-écologie

Les Chambres d’agriculture par leurs actions de conseil de formation et de recherche contribuent au développement de la triple performance dans les entreprises agricoles en remettant au premier plan l’agronomie, l’approche globale des exploitations et l’animation de groupes d’agriculteurs.

Plus de 20 000 visiteurs ont été accueillis en 2016 sur les fermes ouvertes Innov’action dans toute la France pour découvrir les innovations mises en oeuvre dans des exploitations pionnières, apportant des réponses opérationnelles d’agriculteurs innovateurs allant dans le sens de l’agro-écologie.

Aujourd’hui le réseau des Chambres anime 1 GIEE sur 2, accompagne plus des 2/3 des groupes d’agriculteurs (82 000 agriculteurs dans le cadre de 1 800 groupes) ainsi que 65% des 245 réseaux de fermes DEPHY-Ecophyto.

Une conversion en bio sur 2 bénéficie de l’appui des Chambres qui sont aussi l’interlocuteur privilégié des agriculteurs bio tant sur le plan technique qu’économique.

50 stations expérimentales régionales, pilotées par les Chambres d’agriculture, élaborent, testent, et transfèrent des solutions nouvelles. En lien avec les agriculteurs, l’enjeu est d’acquérir les références qui permettront demain de généraliser l’agroécologie à tous les systèmes et dans tous les territoires.Les Chambres d’agriculture, engagées dans le plan Ecophyto II, ont contribué à atteindre le cap de 3 000 fermes Dephy et s’engagent dans la mobilisation des 30 000 agriculteurs dans des démarches agro-écologiques à bas niveau de produits phytos.

Depuis plusieurs années déjà, le réseau des Chambres d’agriculture se mobilise en faveur d’une bonne gestion de la matière organique des sols cultivés, en structurant et développant les initiatives de recherche et innovation sur ce sujet.

Par exemple avec le projet Horizon2020 Landmark « Soil quality and functions » qui vise à mieux comprendre le fonctionnement des sols européens et à collecter les connaissances existantes en matière de gestion des sols auprès des agriculteurs européens, des conseillers agricoles, des scientifiques et des décideurs politiques.


Autre exemple, avec les systèmes agroforestiers (plus de 170 000 ha en France), les 50 conseillers des Chambres d’agriculture travaillent avec les agriculteurs à la mise en place de systèmes agro-écologiquement intensifs, permettant de produire jusqu’à 40 % de biomasse en plus sur une même parcelle, tout en protégeant les sols et en y réintroduisant de la matière organique.

« L’agro-écologie sera un atout pour nos fermes, si elle contribue à la performance, la durabilité et une meilleure acceptabilité sociale de notre activité » Claude Cochonneau, président des Chambres d’agriculture.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Interdiction des pratiques de brûlages agricole et forestier dans le département de l’Isère

Actuellement l’arrêté préfectoral du 18 novembre 2013 interdit le brûlage des déchets verts des particuliers et des collectivités.

L’arrêté préfectoral du 12 mai 2016 élaboré en concertation avec les professions agricoles et forestières en 2015, qui a fait l’objet d’une consultation du public au début de l’année 2016 encadre les pratiques de brûlage à l’air libre des végétaux issus des activités agricoles et forestières.

Cet arrêté entre en vigueur à compter du 1er janvier 2017.

En conséquence, à cette date, l’interdiction du brûlage pour les activités agricoles et forestières, (sauf dérogations limitées à des cas très particuliers) entre en application:

  • de façon permanente dans les communes du département de l’Isère couvertes par les plans de protection de l’atmosphère (PPA) de la région grenobloise et de Lyon (à savoir le périmètre du SCoT de la région grenobloise et la commune de Chasse-sur-Rhône) ;

  • en cas d’épisode de pollution de niveau alerte dans les communes concernées du département de l’Isère.

    Cette dernière disposition est définie dans l’arrêté interpréfectoral du 1er décembre 2014 relatif au déclenchement des procédures préfectorales en cas d‘épisodes de pollution de l’air ambiant pour les départements de l’ex région Rhône-Alpes.

La liste des communes concernées annexée à l’arrêté préfectoral du 12 mai 2016 et consultable sur le site des services de l’État en Isère :

www.isere.gouv.fr, rubrique «Politiques publiques/Environnement/Air/Réglementation du brûlage à l’air libre des déchets végétaux».

Pour les épisodes de pollution atmosphérique les informations sont disponibles sur le site : www.air-rhonealpes.fr, rubrique « L’air de ma région/Episodes de pollution ».

Dans la perspective de favoriser un changement des pratiques agricoles en faveur de la qualité de l’air, le Gouvernement a lancé un appel à projets.

Retrouvez toutes les informations de cet appel à projet sur le site de l’ADEME:

http://www.actu-environnement.com/ae/news/ademe-appel-projet-agrair-reduire-emissions-polluantes-seceur-agricole-27971.php4

Catégorie - filière bois, agricultureCommentaires fermés

La FRCUMA AuRA change de président et annonce ses orientations..

12

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

janvier 2017
L Ma Me J V S D
« déc    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+