Archive | agriculture

Coopération entre SNCF Réseau, les chambres d’agriculture et la FNSEA

30 000 km de voies ferrées traversent les paysages et territoires agricoles français. La profession agricole, à travers l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture et la Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles, et SNCF Réseau échangent depuis de nombreuses années sur les impacts des travaux du réseau ferroviaire sur les activités agricoles (construction de ligne, modernisation du réseau, etc.).

Ces échanges ont notamment abouti à des accords sur les modalités de réalisation des travaux et les conditions d’indemnisation des exploitations agricoles concernées.

Des thématiques environnementales communes au centre du partenariat

Les trois acteurs souhaitent aujourd’hui coopérer davantage sur le développement des territoires et l’environnement. Il s’agit notamment de collaborer sur les bonnes pratiques en matière de biodiversité, de compensation écologique, d’aménagement territorial, les conséquences sur le tissu agricole des travaux sur les lignes existantes et les relations de voisinage, comme la gestion de la végétation et de la faune.
Afin de concrétiser cette coopération, Guy Vasseur, président des Chambres d’agriculture, Xavier Beulin, président de la FNSEA et Bénédicte Tilloy, Secrétaire Générale de SNCF Réseau ont signé un accord pour une durée de 3 ans.

Une coopération approfondie entre SNCF Réseau et la profession agricole

Autour de ces thématiques d’intérêt commun, SNCF Réseau, la FNSEA et les Chambres d’agriculture s’engagent à :
- partager leurs connaissances et leurs pratiques,
- favoriser et structurer le dialogue à travers la mise en place d’un cadre de travail formalisé,
- faire émerger des solutions pragmatiques face aux obligations respectives.
La convention vise notamment à :
- mettre en place et suivre des actions d’intérêt commun
-organiser les relations à l’occasion des projets ferroviaires en y associant la profession agricole en amont.

Un comité de coopération national, chargé du suivi des actions, sera mis en place dans le cadre cette convention.

Catégorie agriculture, monde rural, transportCommentaire (0)

Les agriculteurs auront jusqu’au 15 juin pour déposer leurs dossiers PAC 2016

A la demande de plusieurs Etats Membres, soutenus par la France, le Commissaire européen en charge de l’agriculture vient d’annoncer la possibilité pour les Etats Membres de repousser au 15 juin 2016 la date limite pour le dépôt des dossiers PAC 2016.

Stéphane Le Foll, Ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, Porte-parole du Gouvernement, salue cette décision de la Commission, qui permettra aux agriculteurs européens de finaliser leur déclaration 2016 dans les meilleures conditions possibles.

Pour ce qui concerne la France, le Ministre a décidé de reporter au 15 juin la date limite pour le dépôt des dossiers PAC 2016 initialement fixée au 17 mai. Cela permet de mobiliser en France toutes les marges de manœuvre permises par la réglementation européenne au bénéfice des agriculteurs français.

Au 28 avril au soir, soit 27 jours après l’ouverture des déclarations PAC, le nombre de dossiers déposés et le rythme de dépôt des dossiers via le logiciel TelePac étaient toujours en phase avec celui constaté en 2014 et 2015, et même légèrement supérieur. Le nombre total de dossiers déposés dans TelePac à cette date atteint 163.000 dossiers, soit 44% du nombre total de dossiers attendus. Ces chiffres témoignent de la forte mobilisation des agriculteurs, des services de l’Etat et des organismes partenaires.

Toutefois, dans quelques départements, le rythme de dépôt est sensiblement inférieur à la moyenne. De plus, avec la mise en place en 2015 de la télé-déclaration obligatoire, certains agriculteurs ont besoin d’un temps d’accompagnement supplémentaire cette année.

Le mois supplémentaire ainsi accordé doit permettre aux agriculteurs, aux DDT, aux chambres d’agriculture, aux centres de gestion et aux autres organismes qui apportent leur appui aux agriculteurs, de finaliser l’ensemble des dossiers dans de meilleures conditions.

Catégorie PAC, agricultureCommentaire (0)

LA BIO EN AUVERGNE RHONE-ALPES

Une forte dynamique d’engagement en agriculture biologique marque le premier trimestre 2016 en Auvergne-Rhône-Alpes. Corabio (la Coordination Rhône-Alpes de l’agriculture biologique) et Bioconvergence (l’association des transformateurs et distributeurs bio de Rhône-Alpes) reviennent sur la situation en Rhône-Alpes dans l’édition 2016 des chiffres de la production, transformation et distribution en bio et préparent le terrain pour le nouveau territoire d’action de la bio élargi à l’échelle Auvergne Rhône-Alpes.

Au 1er janvier 2016 fusionnaient l’Auvergne et Rhône-Alpes, deux anciennes régions aux profils contrastés au regard de la bio, mais complémentaires ! C’est ainsi une région agricole au patrimoine naturel remarquable et au potentiel agrotouristique exceptionnel qui voit le jour.

Avec près des 2/3 des surfaces agricoles en zone de montagne, la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes devient une région importante de polyculture-élevage bio, aux productions animales diversifiées pesant lourd dans la balance nationale.

Sur le territoire rhônalpin en particulier, l’année 2016 commence fort ! Durant le 1er trimestre, ce ne sont pas moins de 146 nouvelles fermes rhônalpines qui ont choisi de s’engager en agriculture biologique. En 2015 déjà, le nombre d’exploitations bio avait augmenté de 6 %, avec 275 nouveaux engagements en bio. Corabio dénombre ainsi 3263 fermes bio à la mi-avril 2016 sur le territoire rhônalpin. Fin 2015, les surfaces certifiées et en conversion atteignaient 101 091 ha.

La part de bio y est supérieure à la moyenne nationale puisqu’elle représente 8 % des exploitations rhônalpines et 7 % des surfaces régionales. Selon Bioconvergence, le nombre de transformateurs bio maintient le cap avec 1075 opérateurs. La consommation de produits bio en Rhône-Alpes s’inscrit dans la tendance nationale largement à la hausse dans tous les circuits de distribution (+ 10 %). Les magasins bio se démarquent particulièrement (+ 15 %) avec de nombreuses ouvertures de magasins sur le territoire rhônalpin et un chiffre d’affaire en forte progression (+ 25 %).

Ce sont les départements Ardèche et Drôme qui observent les plus importantes dynamiques d’installation et de conversion vers la bio. Toutefois, les surfaces en bio augmentent particulièrement en Haute-Savoie (+ 16,6 %), dans le Rhône (+ 15,2 %) et dans la Loire (+ 9,5 %). Parmi les nouveaux engagements, les conversions représentent 72 % et les installations directement en bio 28 %. Côté filières, le lait de vache bio est en forte croissance, structuré sous l’impulsion d’importantes laiteries qui développent leur collecte en AB.

Chiffres clé de la bio en Auvergne-Rhône-Alpes – fin 2015 :

  • 145 992 ha certifiés bio ou en conversion
    (5 % de la surface agricole utile en bio),
  • 4 250 producteurs bio
    (7% des exploitations régionales),
  • 1 419 préparateurs en bio en 2015
    (y compris producteurs transformateurs),
  • 381 magasins bio
  • 430 distributeurs (grossistes et détaillants),
    dont 96 structures coopératives,
  • 2ème région française
    en nombre d’agriculteurs bio et d’opérateurs bio de l’aval des filières.

Catégorie bioCommentaires fermés

INNOV’ACTION, dans les exploitations agricoles, pour le partage des pratiques innovantes

Pour cette nouvelle édition d’Innov’action, plus de 30 agriculteurs ouvrent les portes de leur ferme pour faire
découvrir les innovations qu’ils ont développées.

Objectif : échanger et partager des solutions d’avenir.

Innov’action est organisée en direction des agriculteurs, des futurs agriculteurs et des jeunes en formation
dans l’enseignement agricole. Sur place, chaque participant assistera à des visites, des démonstrations, des
rencontres sur des thématiques techniques, économiques, commerciales et organisationnelles : agronomie,
travail du sol, autonomie alimentaire en élevage, développement des circuits-courts, gestion de l’irrigation,
réduction des intrants, économie d’énergie, méthanisation ….. Un dossier sera remis à chaque visiteur afin de
lui permettre d’aller plus loin à travers l’expertise des Chambres d’agriculture.

Aujourd’hui, l’innovation est essentielle pour répondre aux grands défis auxquels l’agriculture est confrontée :
crise des marchés, concurrence sur les marchés européens et internationaux changement climatique,
préservation de l’environnement…

Voilà pourquoi, les Chambres d’agriculture d’Auvergne-Rhône-Alpes s’investissent toujours plus dans
l’innovation et l’agroécologie au service du développement économique, environnementale et social des
exploitations agricoles de la région.

INNOV’ACTION est une opération nationale organisée par le réseau des Chambres d’agriculture.

Ils ont dit, au cours de la conférence de presse de lancement qui s’est déroulée sur les lieux d’une
des portes ouvertes organisées dans le Rhône, à Irigny :

Gilbert Guignand, Président de la Chambre régionale d’agriculture Auvergne-Rhône-Alpes : « Je
voudrais souligner le rôle moteur de l’innovation pour trouver de nouvelles solutions pour demain aussi bien
sur le plan technique, environnemental, organisationnel et surtout économique ! ».

Erick Dominique, membre du bureau de la Chambre d’agriculture du Rhône : « L’innovation issue du
terrain est une source de développement et de progrès que les Chambres d’agriculture se doivent
d’accompagner et de valoriser à travers une opération comme Innov’action ».

Jean-Luc da Passano, maire d’Irigny : « A travers les différents projets que nous avons conduits avec les
agriculteurs d’Irigny, nous avons sur innover pour préserver le difficile équilibre de notre territoire périurbain
! »
En savoir plus : www.innovaction-agriculture.fr

Catégorie agriculture, région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

Arnauld André, directeur commercial du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Arnauld André est nommé directeur commercial du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes à compter du 11 avril 2016 et1 intègre le Comité de direction.

Il a en charge le réseau des 180 agences de proximité et de sept agences spécialisées (entrepreneurs, habitat, L’Agence directe et L’Agence en ligne), soit près de 1.200 collaborateurs.

Âgé de 42 ans, diplômé de l’Esitpa Rouen et de l’ITB, Arnauld André a commencé sa carrière à la Direction départementale de l’agriculture (DDA) de Guadeloupe.

Il est entré dans le Groupe Crédit Agricole en 1998, chargé de l’instruction des crédits pour le marché de l’agriculture puis chargé d’affaires entreprises à la Caisse régionale de Guadeloupe.

En 2003, il a rejoint l’inspection générale groupe de Crédit Agricole SA. En 2011, il est entré au Crédit Agricole de la Touraine et du Poitou où il a été successivement directeur des finances et de l’immobilier puis directeur engagements et de l’immobilier.

Arnauld André était également membre du comité de pilotage national de Square Habitat, filiale immobilière du Groupe Crédit Agricole, et membre du comité de fonctionnement national Crédits à la consommation.

Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Gérard Biessy-Bonnet, son prédécesseur, rejoint le Crédit du Maroc en tant que directeur général adjoint, membre du Comité de direction générale en charge du réseau. Il a occupé différents postes à Beauvais, Grenoble et Valence avant d’être nommé directeur du Centre d’Affaires entreprises du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes.

En 1999, il devient responsable du marketing et de la communication de la Caisse régionale puis directeur de secteur d’agences. En 2005, il prend la direction du marketing, de la communication et des crédits du Crédit Agricole Champagne-Bourgogne. Puis il revient au Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, en tant que  directeur commercial.


Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Prenez la clé des champs ce week-end en Isère!

Les samedi 30 avril et dimanche 1er mai 2016, près de 40 fermes iséroises ouvrent leurs portes au public pour des visites et dégustations gratuites !

Prenez la clé des champs fête ses 20 ans !

Au programme de la 20ème édition de cette opération qui plaît toujours autant aux
petits comme aux grands (31 000 visiteurs accueillis en Isère en 2015 !) :
• visites des fermes,
• échanges conviviaux avec les agriculteurs,
• dégustations gratuites de produits fermiers
• et multiples découvertes autour des vaches, chèvres, porcs, volailles, brebis, abeilles, escargots, mais aussi la production de vin, de spiruline, de palmiers, et légumes, la fabrication des confitures, la culture de la noix, du safran, des plantes aromatiques et médicinales, huile de massage, cosmétiques, etc …

Les « + » sur certaines fermes :
• la possibilité de se restaurer sur place pour le repas de midi ou le goûter, de préparer son sandwich à base de produits fermiers,
• des animations pour les enfants ou pour les grands : balades nature, en poneys, contes, animation musicale, atelier de rempotage,
tonte de brebis, jeu de l’oie, labyrinthe géant, récolte de spiruline, dressage de chevaux…

En pratique :
• La Carte des circuits est disponible à l’accueil de la Maison des Agriculteurs ou dans les Offices de Tourisme et auprès de partenaires de l’opération :
magasins Gamm Vert et Agri Sud-Est du Groupe Dauphinoise, Mutualia.
• www.prenezlacledeschamps.com, pour avoir accès aux circuits de visites, coordonnées et actus des fermes participantes.

1

Catégorie A la une, agricultureCommentaires fermés

Offres et demandes d’emploi dans le secteur agricole

Retrouvez ces offres d’emploi sur www.anefa.org :

Isère . GE cherche un ouvrier polyvalent pr intervenir sur 3 expl. Missions : entretien du matériels agricoles et des bâtiments, soins aux animaux (volailles), entretiens des parcs (bovins), conduite d’engins (labours, semis…), gestion en équipe des serres et des circuits d’irrigations. CDD tps plein 6 mois. Contact : 04 76 20 68 08 ou emploi-isere@anefa.org. OCM17-38

Rhône . GE recherche un salarié pr intervenir sur les Monts du Lyonnais. Missions : traite (quelques matins), soins et surveillance des animaux, distribution de l’alimentation, participation aux travaux des cultures. CDI tps partiel. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL56-69

Rhône . GE recherche un salarié pr intervenir sur une expl. maraîchère à l’Est du dpt. Missions : travaux de plantation de légumes, entretien, récolte, conditionnement, livraisons si nécessaire. CDD 3 mois tps partiel de 25 hrs par semaine. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OMA076016-69

Savoie . Ent. Recherche un élagueur-grimpeur. Missions : taille d’arbres, élagage, démontage, abattage, entretien du matériel et des véhicules. CS Taille et Soins aux arbres nécessaire. Permis B indispensable. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OPAA11-73

Savoie . Expl. recrute un agent d’élevage laitier. Vs réaliserez la traite, l’alimentation, les soins aux animaux. Vs devez avoir une première expérience réussie ds le domaine. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL81-73

Retrouvez ces demandes d’emploi sur www.anefa.org :

Ain . Homme cherche emploi en grandes cultures. Titulaire BPREA. Expériences acquises en stages. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. PCM126092

Drôme . Homme cherche emploi en arboriculture. Titulaire BTS ACSE. Expériences saisonnières. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. PAR126190

Loire . Homme cherche emploi en maraîchage. Formation agricole. Expériences saisonnières en maraîchage, viticulture et horticulture. Mobilité : Rhône – Loire. Contact : 04 76 20 68 08 ou emploi-isere@anefa.org. PMA-127741

Loire . Homme cherche emploi en arboriculture ou viticulture. Expériences saisonnières de 2 ans en exploitations. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. PMA-127211

Rhône . Homme cherche emploi en viticulture. Titulaire BEP viticulture-œnologie, CACES n°3, Certiphyto. Mobilité : Rhône. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. PVI-127747

Catégorie Pays de Savoie, agriculture, economie/emploi, petites annoncesCommentaires fermés

Prime d’activité : 60 000 bénéficiaires dans le secteur agricole

Créée par la loi relative au dialogue social et à l’emploi du 17 août 2015, la prime d’activité vise à soutenir les personnes qui travaillent mais qui ont des ressources modestes.

La prime d’activité concerne tant les salariés que les non salariés agricoles. En effet, les exploitants peuvent bénéficier de la prime sous réserve que leur dernier bénéfice agricole (BA) connu n’excède pas 1 700 fois le montant du SMIC horaire, soit 16 439 € pour un BA 2016. Les salariés en bénéficient selon leur niveau de revenus d’activité : ainsi une personne seule touche de la prime dès lors qu’elle gagne jusqu’à 1,3 SMIC (soit, dans le cas général un peu plus de 1500 euros nets).

Avec des conditions d’accès beaucoup plus favorables pour les travailleurs que les anciens dispositifs (RSA activité et prime pour l’emploi), la prime d’activité rencontre un franc succès.

Au regard du nombre de demandes d’ores et déjà déposées dans les caisses de la mutualité sociale agricole (MSA), la prévision initiale de 60 000 bénéficiaires est largement dépassée. Ce chiffre est à rapprocher des 21 000 bénéficiaires du « RSA activité » enregistrés en décembre 2015 par la MSA. La prime d’activité permet ainsi de protéger un plus large public dans le monde agricole.

Elle représente un complément de revenu significatif : en moyenne, à ce stade, le montant de prime versé par les caisses de MSA est de 186 € par mois (213 € pour les non salariés agricoles, 174 € pour les salariés).

Catégorie agricultureCommentaires fermés

CONCOURS DU MEILLEUR PÂTISSIER AMATEUR DE L’ISÈRE

Autour de son exposition temporaire « Gourmandises », le Grand Séchoir  à Vinay reçoit la confédération des pâtissiers de l’Isère et son concours du meilleur pâtissier professionnel et amateur.

Pour la catégorie pâtissier professionnel, ouverte aux membres de la confédération, le sujet est la réalisation d’un St Honoré de printemps avec un ingrédient représentant l’Isère (Chartreuse, noix, Antésite…). Ils seront jugés par trois pâtissiers renommés de la région Rhône-Alpes.

Pour la catégorie amateur, chaque pâtissier amateur sera parrainé et coaché par un professionnel de la confédération de l’Isère. Les candidats devront réaliser un entremet avec un ingrédient local à choisir sur une liste imposée. Les gagnants remporteront, entre autres, des stages de pâtisserie à la Maison Jouvenal (la Côte Saint André) ou à l’Instant Gourmand de Thierry Court (Grenoble), ainsi que des paniers garnis de produits régionaux ! Chaque pâtissier a choisi son filleul lors d’une étape de présélection organisée dans sa propre boutique du 4 au 10 avril 2016.

A partir de 15h, vous pourrez admirer les réalisations des candidats et élire le plus beau gâteau.
Le verdict final du jury, ouvert au grand public, aura lieu à 16h.

Rendez vous au grand séchoir à Vinay ce samedi 23 avril..

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Offres et demandes d’emploi dans le secteur agricole

Retrouvez ces offres d’emploi sur www.anefa.org :

Drôme . Expl. arboricole recherche son responsable de chaîne de calibrage pr la saison 2016. Vs serez en charge d’organiser et planifier le travail, encadrerez 12 pers., assurerez la gestion de la chaîne via l’outil informatique, le réglage de la machine, le formatage des lots. CDD 3 mois mini tps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OAR114-26

Isère . SR recherche un agent polyvalent pr le secteur Roussillon. Missions : taille, éclaircissage, récolte, suivi des plantations. Maîtrise de la conduite d’engins impérative. CDD tps plein 3 mois. Contact : 04 76 20 68 08 ou emploi-isere@anefa.org. OAR32-38

Rhône . SR recrute un salarié pr assurer le remplacement de chefs d’exploitation. Vs réaliserez la traite et le soin aux animaux et interviendrez ponctuellement en maraîchage et petits fruits. Véhicule exigé. CDI tps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OEL11-69

Savoie . Ent. Recherche un élagueur-grimpeur. Missions : taille d’arbres, élagage, démontage, abattage, entretien du matériel et des véhicules. CS Taille et Soins aux arbres nécessaire. Permis B indispensable. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OPAA11-73

Savoie . Coopérative laitière recrute un directeur. Missions : administrer/gérer la Coopérative et la SICA en lien avec le Président et le CA. Coordonner la fromagerie, les caves d’affinage et les magasins de vente directe. Manager les équipes. Poursuivre les projets en cours. CDI temps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL89-73

Retrouvez ces demandes d’emploi sur www.anefa.org :

Drôme . Homme cherche emploi d’élevage caprin/polyculture. Expériences de 4 mois : traite, soins, travaux des champs. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. PCA-125328

Loire . Homme cherche emploi en maraîchage. Formation agricole. Expériences saisonnières en maraîchage, viticulture et horticulture. Mobilité : Rhône – Loire. Contact : 04 76 20 68 08 ou emploi-isere@anefa.org. PMA-127741

Loire . Homme cherche emploi en arboriculture ou viticulture. Expériences saisonnières de 2 ans en exploitations. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. PMA-127211

Rhône . Homme cherche emploi en viticulture. Titulaire BEP viticulture-œnologie, CACES n°3, Certiphyto. Mobilité : Rhône. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. PVI-127747

Rhône . Homme cherche emploi en horticulture/pépinière. Titulaire Bac pro. Expériences acquises en stages. Mobilité : Rhône. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. PHO-127090

Catégorie Pays de Savoie, agriculture, economie/emploi, petites annoncesCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

mai 2016
L Ma Me J V S D
« avr    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+