Archive | foires/salons

Sommet de l’élevage.. Stéphane Le Foll annonce..

Le Ministre de l’Agriculture s’est rendu aujourd’hui à Cournon pour le Sommet de l’Elevage, un an après le discours du Président de la République annonçant les grandes orientations de la PAC 2015-2020.Sans titre

Le Ministre a tenu à rappeler que les engagements du Président avaient été tenus, en mettant en avant notamment deux points très attendus par les éleveurs du Massif Central :

- la revalorisation de l’indemnité compensatoire de handicap naturel qui atteindra un montant total annuel de 1 056 M€, soit près de 300 M€ de plus qu’en 2013. Et il sera atteint sans attendre 2019 : en 2014, les montants déjà versés depuis le 15 septembre sont revalorisés de 15% pour chaque agriculteur ; dès 2016, la nouvelle ICHN sera versée « à plein » à tous les bénéficiaires actuels.

- la reconnaissance des actifs rendue possible à travers la transparence pour les GAEC, qui s’appliquera pour les GAEC existant comme pour les autres formes sociétaires qui souhaiteront se transformer en GAEC, ou redevenir des GAEC, comme par exemple les EARL entre conjoints.

Répondant aux sollicitations des éleveurs de viande bovine, Stéphane Le FOLL a réaffirmé que l’ouverture de nouveaux débouchés à l’export était une priorité absolue et que celle-ci s’était traduite concrètement par la mise en place d’un comité export. Il a souligné son implication personnelle et la mobilisation des services de l’Etat pour trouver des nouveaux débouchés à l’export pour la filière, et rappelé les avancées en cours, notamment avec la Turquie et l’Algérie.

Rappelant son implication pour mettre en avant l’origine France et améliorer les relations entre fournisseurs et grande distribution, le Ministre de l’agriculture a confirmé que les infractions à l’étiquetage de l’origine seraient sanctionnées comme il se doit.

Face aux difficultés de trésorerie rencontrées par certains éleveurs, en lien avec les difficultés de marché et notamment l’embargo russe, Stéphane Le FOLL a annoncé que, comme pour la filière fruits et légumes, les situations difficiles dans l’élevage seraient étudiées au cas pour cas dans un souci de pragmatisme, d’efficacité et de solidarité pour mettre en place les mesures les plus adaptées,

notamment des reports de cotisations sociales MSA, et dans les cas les plus fragiles des exonérations de cotisations ou de TFNB.

S’agissant de la directive nitrates, Stéphane Le FOLL a rappelé la volonté du gouvernement de poursuivre la discussion avec Bruxelles d’une part sur les modalités de classement des zones vulnérables, afin que soit pris en compte des critères objectifs scientifiquement fondés et explicables, et d’autre part sur les contraintes qui s’imposeront aux exploitations situées en zones vulnérables.

Enfin, répondant à une demande forte de la filière, le Ministre a annoncé que l’arrêté mettant fin aux tests ESB pour les animaux nés après le 1er janvier 2002 pris après avis de l’ANSES paraîtrait dans les jours qui viennent.

« Je suis venu pour parler aux éleveurs : la situation conjoncturelle est difficile et nous la traitons, mais nous sommes aussi là pour tracer des perspectives pour l’avenir. Les efforts en matière de simplification, les initiatives à renforcer pour mettre en avant l’origine France, la réforme de la PAC qui commence à se traduire concrètement, et la mobilisation générale sur l’export sont autant de leviers qui doivent redonner de l’espoir au monde de l’élevage. » a déclaré Stéphane Le FOLL.

Catégorie foires/salons, élevageCommentaire (0)

Montalieu Vercieu: 2ème édition du Salon Savoirs et Saveurs en Nord Isère

2ème édition du Salon Savoirs et Saveurs en Nord Isère 4 et 5 Octobre 2014 Espace Ninon Vallin – Montalieu-Vercieu.

Ce sont plus de 50 exposants attendus pour cette seconde édition : artisans, commerces de proximité
sont au rendez-vous et viennent essentiellement de la Boucle du Rhône en Dauphiné et au-delà.
Mise à l’honneur 2014 : Opération Mon achat crée mon emploi – La CCI Nord Isère proposera une mise à
l’honneur des produits fabriqués, ou usinés France durant tout le week-end. Cette mise à l’honneur se fait
dans le cadre de la Semaine Mon achat crée mon emploi.

Nouveauté 2014 : Une halle aux productions locales qui a pu voir le jour grâce au travail commun avec le
Comité de Territoire de la Boucle du Rhône en Dauphiné et les organisateurs.

Démonstrations, animations rythmeront le week-end. Cette année, les membres de l’organisation ont
souhaité promouvoir la richesse du territoire de la Boucle du Rhône en Dauphiné et faire intervenir des
acteurs phares : Maison de la Pierre au Ciment, Musée du Patrimoine, Syndicat des trufficulteurs de l’Isère,
AGEDEN pour la gestion durable de l’énergie en Isère, l’Agence de la Mobilité Nord Isère…Une exposition
sur le patrimoine de la Boucle du Rhône est accessible durant tout le week-end gratuitement aux visiteurs.

Parmi les animations, celles organisées par le Syndicat des Trufficulteurs de l’Isère.

Le STI qui assure la promotion de la truffe de l’Isère à travers de nombreuses animations et participations à des manifestations comme des salons, foires.. ou les produits de qualité sont mis à l’honneur sera donc présent à ce rendez vous important pour le nord Isère.

Ceci à travers la tenue d’un stand ou seront présents les pépiniéristes partenaires du syndicat: Agri-Truffe et Robin..

Le samedi 4 à partir de 14 heures, le CRPF organisera une conférence sur la trufficulture. Eric Hell, technicien au CRPF en assurera l’animation.

Toujours le samedi 4 octobre, à partir de Samedi 16hoo,  une animation avec recherche de truffe par un chien sera proposée. Recherche originale avec la complicité d’une personne du public qui détiendra dans une main ou une poche une truffe. Celle ci étant recherchée et flairée par l’animal dressé. Cette animation peut être répétée un certain nombre de fois et sera organisée également le dimanche après midi..



Catégorie foires/salonsCommentaire (0)

salon de l’immobilier de Grenoble: mission remplie

Sous une météo radieuse, un public motivé a rejoint pendant 3 jours les professionnels de l’immobilier dans le grand hall entièrement rénové d’Alpexpo.

Dimanche soir, ils étaient 2000 visiteurs : mission remplie

Mais au-delà du nombre, il faut noter la qualité du visitorat « on ne vient pas à l’immobilier pour se promener, on vient s’informer, on vient avec un projet, un dossier. On vient avec le désir très français de devenir propriétaire. »
Si le marché sur un plan national est quelque peu tendu, Grenoble et sa région résistent plutôt bien et dans les allées du salon, ce n’était pas la morosité qui régnait, bien au contraire.

45 exposants : un salon concentré, un décor soigné, une structure aérée et lumineuse.

Pour de nombreux exposants, l’essentiel est acquis : le contact.

Dans un cadre studieux, on pouvait voir que chaque stand accueillait des visiteurs impliqués.
« Il faut mettre à bas de fausses informations, nous prêtons et nous prêtons à des taux qui pour la 2eme année consécutive sont historiquement bas » affirme-t-on au Crédit Mutuel.
D’autres constructeurs ont précisé « bien sûr, le marché a évolué, mais en accompagnant nos clients, en les aidant à analyser au plus fin leur besoins, leurs rêves se réalisent ».

Pour tous les exposants, leur présence au salon de l’Immobilier est incontournable, elle est l’occasion privilégiée de se faire connaître et de rencontrer des prospects.
« Les visiteurs du salon ne viennent pas par hasard, ils sont déjà dans une démarche élaborée, à nous de les suivre et de les conseiller. Le salon de l’Immobilier est la vitrine de notre profession » ajoutent quelques exposants.

Agences immobilières, constructeurs de maisons individuelles, aménageurs, promoteurs, courtiers, organismes de financement, maitrise d’œuvre – constructeurs et banques ont été ces 3 jours au cœur de cette préoccupation très forte qu’est le logement. Tous ont pu constater que cette visibilité renforçait leur notoriété, leur crédibilité et leurs affaires.

Le salon de l’Immobilier est un salon attendu, les 2000 visiteurs le démontrent une fois de plus.

Prochain rendez-vous du salon de l’Immobilier du 12 au 15 mars 2015 à Alpexpo, en simultané avec le salon du Bois et de l’Habitat Durable.

Catégorie foires/salonsCommentaire (0)

Un Sommet de l’élevage sous le signe du Mouton

Au Sommet de l’Elevage à Cournon-d’Auvergne, du 1er au 3 Octobre,
la filière ovine sera présente à travers un stand d’information et de nombreuses animations :
Ovinpiades mondiales, conférences, démonstrations, concours…

Un stand pour informer sur le métier d’éleveur…

Afin de réussir son pari et d’installer 10 000 éleveurs dans les 10 prochaines
années, la filière ovine présentera les atouts de son métier et ses
perspectives d’avenir. En effet, grâce au rééquilibrage des aides de Bruxelles,
obtenu en 2009, et aux perspectives que laisse entrevoir la nouvelle PAC, à
un marché favorable et des prix stables les conditions d’installation sont
favorables. L’élevage de brebis est capable de s’adapter à de nombreux
contextes et systèmes d’exploitation dans toute les régions de France et peut
largement trouver sa place en tant qu’atelier complémentaire :
complémentarité avec un atelier bovins allaitants sur l’utilisation des pâtures hivernales, valorisation des
couverts végétaux, etc. Dans le cadre d’une installation, l’élevage ovin demande un besoin limité en capitaux
par rapport à d’autres productions. La haute technicité de cette activité en fait également une production
captivante avec la satisfaction d’être le propre patron de son entreprise.

La filière ovine est aujourd’hui caractérisée par une forte demande en main-d’oeuvre. Des repreneurs sont
recherchés, ainsi que des salariés qualifiés (salariés d’exploitations ovines, de groupements d’employeurs, de
service de remplacement, salariés d’organisations professionnelles agricoles…). Dans les 10 années à venir,
58% des éleveurs de brebis partiront à la retraite. Ils détiennent 43% du cheptel français. Pour conserver son
potentiel actuel de production, la filière doit installer.

… et de nombreuses animations pour montrer ses différentes facettes

Afin de démontrer l’attractivité du métier d’éleveur de nombreuses animations seront proposées par les
différents acteurs de la Reconquête Ovine.

LA COUPE DU MONDE DES JEUNES BERGERS

La Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, la Bulgarie, les USA, le Chili…. Une vingtaine de délégations étrangères
sont invitées à participer à la 2ème « Coupe du Monde des Jeunes Bergers » qui se déroulera pendant 2 jours :
mardi 30 Septembre au Lycée agricole de Brioude Bonnefont (43)
et le mercredi 1er Octobre au Sommet de l’Elevage à Cournon-d’Auvergne (63).

Une trentaine de jeunes âgés de 19 à 25 ans, suivant une formation agricole ou déjà en
activité, se disputeront le titre de Meilleur Jeune Berger du monde. Clément Puech,
vice-champion européen 2013 des jeunes bergers, et Gaël Eyssautier, champion 2014
des Ovinpiades nationales, auront l’honneur de porter les couleurs de la France. Au
programme pour ces jeunes compétiteurs, une série d’épreuves variées à la fois
théorique et pratique qui permettent d’appréhender l’élevage ovin au travers de
gestes concrets : tri des brebis, parage des onglons, évaluation de la note d’état
corporel des brebis, évaluation de l’engraissement d’agneaux, manipulation des
animaux, conduite de quad, tonte…
Ils visiteront différents systèmes d’élevage ovin français, viande et lait, dans plusieurs régions, mais aussi ils
découvriront la région Auvergne, la gastronomie française, la capitale…

Les Ovinpiades des Jeunes Bergers, au-delà d’une compétition amicale et sportive, ont pour objectif de faire
connaître le métier d’éleveur de brebis dans le milieu agricole, mais aussi auprès des populations urbaines, et
de susciter des vocations afin d’anticiper le renouvellement des générations d’éleveurs ovins.

Tout comme la France, d’autres pays sont confrontés aux mêmes difficultés de renouvellement des
générations d’agriculteurs. Par cette action, l’Association Internationale des Ovinpiades, créée en janvier
2013, vise à favoriser les échanges entre jeunes autour du thème de la formation et de la production ovine.

Mardi 30 Septembre à 16h
Amphithéâtre du Lycée Agricole de Brioude Bonnefont (Haute-Loire)
Conférence internationale
« Installation en élevage ovin & renouvellement des générations d’éleveurs »
Témoignages de délégations étrangères présentes

Catégorie foires/salons, ovins, élevageCommentaire (0)

Alpexpo, évènements à venir

Lors de l’inauguration de la rénovation d’Alpexpo Grenoble, Claus Habfast, président de la Société d’Aménagement d’Economie Mixte Alpexpo et Catherine Calmels, directrice générale, ont insisté sur la dynamique qui domine à travers les évènements à venir.

il faut rappeler que 200 manifestations se déroulent annuellement à Alpexpo. Celles ci attirent plus de 700 000 visiteurs.

Le Summum qui a connu 40 manifestations, concerts en 2012, 52 en 2013 voit sa programmation passer à 61 en 2014.

Sans titre

Evénements à venir :

CÔTÉ SALONS ET FOIRE
Salon de l’immobilier : Du 26 au 29 septembre 2014
Foire Internationale de Grenoble – Thème : les Indiens d’Amérique : Du 1er au 11 novembre 2014
Artisa : Du 26 au 30 novembre 2014
Naturissima : Du 26 au 30 novembre 2014
Creativa – «Concours vos idées font la déco» : Du 29 janvier au 1er février 2015
Salon de l’Habitat Durable / Salon du Bois / Salon de l’immobilier : Du 12 au 15 mars 2015

COTÉ CONCERTS ET SPECTACLES
Mozart Opera Rock : 3 octobre 2014
Gad Elmaleh : 7 et 8 novembre 2014
Celtic Rythmes of Ireland : 16 novembre 2014
La Belle au Bois dormant : 20 novembre 2014
Mimie Mathy : 26 novembre 2014
Jean-Louis Aubert : 3 décembre 2014
Laurent Gerra : 5 décembre 2014
Florent Pagny : 9 et 10 décembre
Blanche Neige, le spectacle musical : 17 décembre 2014
Calogero : 13 janvier 2015
Anthony Kavanagh : 16 janvier 2015
Le Lac des Cygnes - par le Ballet Impérial de Moscou : 23 janvier 2015
Le Lac des Cygnes – par le Ballet de Saint Petersbourg :  : 6 février 2015
Benabar : 4 mars 2015
Stéphane Rousseau : 5 mars 2015

COTÉ CONGRÈS
NUKLEA : 1-2 octobre 2014
Semicon : 7-9 octobre 2014
Pôle Emploi : 14-15 octobre 2014
ALP’ANIMALIA : 18-19 octobre 2014
Salon de l’hôtellerie : 17-20 octobre 2014
Salon du Chocolat : 14-16 novembre 2014
Salon de l’étudiant : 28-29 novembre 2014
Salon des Vignerons – Jura-Bourgogne : 5-7 décembre 2014

Catégorie foires/salonsCommentaire (0)

Alpexpo a un nouveau visage..

Un peu plus de quarante ans après son inauguration, Alpexpo, construit à l’occasion des jeux Olympiques de Grenoble en 1968, fait peau neuve!.

Ce bâtiment unique en Europe est l’oeuvre de l’architecte Jean Prouvé. Il a la particularité d’être constitué de halls épurés avec des baies vitrées en guise de murs. Cette particularité unique en Europe a été distinguée par le label  » patrimoine du XXème siècle. Alpexpo voit en effet ses halls d’exposition qui ne sont obturés par aucune structure, cela offre une vision panoramique de l’espace, éclairée par la lumière du jour..

Bien entendu le temps qui passe use… et oblige à programmer des travaux de rénovation.

La ville de Grenoble a investit 11,8 millions d’euros afin de remettre l’équipement à niveau mais aussi accroître l’attractivité d’Alpexpo, et à travers elle celle de Grenoble pour développer davantage son attractivité.

Des travaux entrepris sur 4 années, réalisés uniquement pendant les trois mois d’été.

A noter que le summum a également connu des travaux avec la réfection des loges et l’amélioration acoustique.Travaux pris en charge financièrement par Alpexpo.

Ce parc des exposition, outil indispensable pour permettre d’accroitre le rayonnement de Grenoble, 5ème ville la plus innovante du monde,a accueilli élus, personnalités, partenaires l’espace d’une matinée d’inauguration de la rénovation.

P1180817

Claus Abfast président d’Alpexpo, accompagné de Catherine Calmels, directrice générale accueillant en particulier Eric Piolle maire de Grenoble et Christophe Ferrari, président de la Métro. Tous souhaitant longue vie à Alpexpo..

« Dans une économie atone, les salons et congrès tirent leur épingle du jeu, nous souhaitons donc poursuivre notre ambitieux plan de développement des différentes activités d’Alpexpo (foires et salons,  congrès-conférences- conventions et concerts-spectacles).  Nous travaillons également sur la qualité du service apporté à nos clients afin de les conquérir et les fidéliser. Le « lifting » des installations y contribuera. La rénovation du Summum porte déjà des fruits, la programmation à venir en est la preuve, » précise Catherine Calmels,

Chacun a pu découvrir une exposition photos intitulée  » moments choisis d’Alpexpo de 1969 à 2014″

Nous avons retrouvé en particulier des photos du Salon de aménagement de la montagne, avec ses bêtes, ses concours de fromages et de miels de montagne mais aussi des images du salon agricole dauphinois ( le SAD) que beaucoup regrettent encore…Souvenirs..souvenirs…

Gilbert PRECZ

Cliquer sur les photos pour les agrandir


Catégorie A la une, foires/salons, grand angleCommentaires fermés

Un Sommet de l’élevage sous le signe du Mouton

Un stand pour informer sur le métier d’éleveur…

Afin de réussir son pari et d’installer 10 000 éleveurs dans les 10 prochaines
années, la filière ovine présentera les atouts de son métier et ses
perspectives d’avenir. En effet, grâce au rééquilibrage des aides de Bruxelles,
obtenu en 2009, et aux perspectives que laisse entrevoir la nouvelle PAC, à
un marché favorable et des prix stables les conditions d’installation sont
favorables. L’élevage de brebis est capable de s’adapter à de nombreux
contextes et systèmes d’exploitation dans toute les régions de France et peut
largement trouver sa place en tant qu’atelier complémentaire :
complémentarité avec un atelier bovins allaitants sur l’utilisation des pâtures hivernales, valorisation des
couverts végétaux, etc. Dans le cadre d’une installation, l’élevage ovin demande un besoin limité en capitaux
par rapport à d’autres productions. La haute technicité de cette activité en fait également une production
captivante avec la satisfaction d’être le propre patron de son entreprise.

La filière ovine est aujourd’hui caractérisée par une forte demande en main-d’oeoeoeoeuvre. Des repreneurs sont
recherchés, ainsi que des salariés qualifiés (salariés d’exploitations ovines, de groupements d’employeurs, de
service de remplacement, salariés d’organisations professionnelles agricoles…). Dans les 10 années à venir,
58% des éleveurs de brebis partiront à la retraite. Ils détiennent 43% du cheptel français. Pour conserver son
potentiel actuel de production, la filière doit installer.

… et de nombreuses animations pour montrer ses différentes facettes

Afin de démontrer l’attractivité du métier d’éleveur de nombreuses animations seront proposées par les différents acteurs de la Reconquête Ovine.

LA COUPE DU MONDE DES JEUNES BERGERS

La Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, la Bulgarie, les USA, le Chili…. Une vingtaine de délégations étrangères
sont invitées à participer à la 2ème « Coupe du Monde des Jeunes Bergers » qui se déroulera pendant 2 jours :

mardi 30 Septembre au Lycée agricole de Brioude Bonnefont (43)
et le mercredi 1er Octobre au Sommet de l’Elevage à Cournon-d’Auvergne (63).

Une trentaine de jeunes âgés de 19 à 25 ans, suivant une formation agricole ou déjà en
activité, se disputeront le titre de Meilleur Jeune Berger du monde. Clément Puech,
vice-champion européen 2013 des jeunes bergers, et Gaël Eyssautier, champion 2014
des Ovinpiades nationales, auront l’honneur de porter les couleurs de la France. Au
programme pour ces jeunes compétiteurs, une série d’épreuves variées à la fois
théorique et pratique qui permettent d’appréhender l’élevage ovin au travers de
gestes concrets : tri des brebis, parage des onglons, évaluation de la note d’état
corporel des brebis, évaluation de l’engraissement d’agneaux, manipulation des animaux, conduite de quad, tonte…

Ils visiteront différents systèmes d’élevage ovin français, viande et lait, dans plusieurs régions, mais aussi ils
découvriront la région Auvergne, la gastronomie française, la capitale…

Les Ovinpiades des Jeunes Bergers, au-delà d’une compétition amicale et sportive, ont pour objectif de faire
connaître le métier d’éleveur de brebis dans le milieu agricole, mais aussi auprès des populations urbaines, et
de susciter des vocations afin d’anticiper le renouvellement des générations d’éleveurs ovins.

Tout comme la France, d’autres pays sont confrontés aux mêmes difficultés de renouvellement des
générations d’agriculteurs. Par cette action, l’Association Internationale des Ovinpiades, créée en janvier
2013, vise à favoriser les échanges entre jeunes autour du thème de la formation et de la production ovine.

Mardi 30 Septembre à 16h
Amphithéâtre du Lycée Agricole de Brioude Bonnefont (Haute-Loire)
Conférence internationale
« Installation en élevage ovin & renouvellement des générations d’éleveurs »
Témoignages de délégations étrangères présentes

Catégorie foires/salons, ovins, élevageCommentaires fermés

Salon de l’immobilier de Grenoble

Le placement dans la pierre reste une valeur sûre. Les conditions d’acquisition actuelles sont idéales avec des taux toujours bas et des prix stables… C’est le moment de découvrir toutes les formules d’investissement proposées dans l’immobilier !

Le Salon de l’Immobilier de Grenoble est l’événement incontournable de la rentrée qui permet aux acquéreurs potentiels de rencontrer, en un seul et même lieu, l’ensemble des acteurs du marché (neuf, ancien, constructeurs, courtiers, promoteurs, lotisseurs, banques, conseils…) et découvrir les nouveaux programmes immobiliers de la région, s’informer du financement d’une acquisition, se faire expliquer les différents avantages fiscaux, la loi ALUR, ou encore mieux comprendre les incitations pour  » travaux énergétiques « …

Plus de 50 exposants et 2500 visiteurs sont attendus pour cette édition d’automne.


Catégorie foires/salonsCommentaires fermés

Un dimanche à Beaucroissant

Très beau temps sur la plaine de bièvre ce dimanche… Cela a permis à des dizaines de milliers de personnes de se rendre à la foire de Beaucroissant. Il a même fallu que les forces de l’ordre bloquent les accès du champ de foire afin d’éviter l’asphyxie…

Bien entendu le pôle d’intérêt de la matinée a été l’espace charolais avec le défilé des animaux primés lors du concours régional..

Un concours de très haute qualité..

L’espace que l’on pourra nommer d’excellence gustative, composé du stand Provencia-sillon38, qui a assuré la promotion des produits locaux dont les trois AOC de l’Isère: le bleu du Vercors Sassenage, les noix de Grenoble, le vin de Savoie mais aussi l’IGP St Marcellin, le veau Drevon… les produits labellisés Marque Savoie n’a pas désempli et a accueilli de nombreux invités dont Bruno Neyroud président du Comité du St Marcellin, accompagné des membres de la confrérie du St Marcellin, le président de la Mondée…

Le stand du conseil général de l’Isère qui durant toute la journée a senti bon les produits de l’Isère, cuisinés par plusieurs chefs, a connu lui aussi un énorme succès..

Le tout dans une ambiance conviviale..

Gilbert PRECZ

Voici l’aperçu de cette journée de dimanche en images…

Cliquer sur les photos pour les agrandir…

Catégorie A la une, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

Concours Régional charolais: palmarès

Pour découvrir le palmarès du 19ème concours régional charolais organisé dans le cadre de la foire de Beaucroissant, cliquer ici:

Palmarès 2014-1

Catégorie A la une, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2014
L Ma Me J V S D
« sept    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+