Archive | foires/salons

Une très belle foire, un super concours…

La 798ème foire de Beaucroisssant s’est déroulée dans une ambiance très  » zen ».. Météo favorable, public qui est venu en masse, tout était réuni pour que la foire 2017 soit une réussite… Ca a été le cas..

On a également découvert de nouveaux stands dont celui de la région Auvergne Rhône-Alpes qui a axé sa communication sur le goût à travers le label  » la région du goût ».

Un seul bémol cependant: l’absence de bovins le jour de la foire au bétail.

Des bovins on en  a quand même vu et des beaux.. Ceci grâce au concours régional charolais qui a tenu toutes ses promesses. Les spécialistes n’hésitant pas à annoncer que le cru 2017 est le meilleur depuis le la naissance  du concours, il y a plus de 20 ans…

Un concours de très haute volée qui a connu son apothéose lors de la présentation des bêtes lors de la lecture du palmarès.

Parmi les partenaires du concours on citera le groupe Provencia qui a offert plusieurs paniers garnis de produits locaux mais surtout le gros lot: un téléviseur.

Robert Duranton, vice Président du conseil Départemental, en charge de l’agriculture a eu des mots justes: vous avez vu de très belles bêtes mais n’oubliez pas que leur viande est de qualité exceptionnelle, donc n’hésitez pas à en manger…

C’est ce que nous avons fait au restaurant charolais.. On a eu de la chance il restait de la viande…

En fin de service on a su qu’il ne restait plus rien des 4 génisses élevées pour la foire ..

Pour découvrir le palmarès complet :

palmarès concours 2017-

Voici un diaporama photo de la foire et surtout du concours régional charolais.


Catégorie A la une, Département de l'Isère, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

798ème foire de Beaucroissant

Ouverture ce vendredi 15 de la 798ème édition de la foire de Beaucroissant. Ouverture faite sous une bise  » fresquette » mais sous un soleil radieux..

Hélas la journée d »ouverture dite aussi journée du bétail a vu une fois de plus l’absence des bovins.. Heureusement que le concours régional charolais apporte les plus belles bête de notre région..

De nombreux élus ont participé à cette journée inaugurale parmi lesquels le président de la région Auvergne Rhône-Alpes Laurent Wauquiez, le président du département Jean Pierre Barbier, de nombreux députés, conseillers départementaux, maires…

Chacun a pu découvrir la vitalité de la foire, entendre les doléances des agriculteurs: stop au loup, aux normes de plus en plus importantes, oui à l’aide à l’installation..

Les produits locaux ont largement été mis à l’honneur au tout nouveau stand de la région qui a mis en avant le goût, l’espace du département ou les chefs cuisiniers ont concocté de très bons plats.. Même le président du département s’est mis au fourneau..

Le stand du groupe Provencia a connu une belle effervescence avec la présence des producteurs de noix, de miel, de truffes..

Le lait du Vercors a séduit.. Laurent Wauquiez appréciant cette initiative ou producteurs, transformateur ( Vercors Lait) et le groupe Provencia ont joué gagnant/gagnant..

Catégorie A la une, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

Le goût omniprésent à la Beaucroissant!

C’est devenu un espace incontournable de la foire de Beaucroissant: le stand du groupe Provencia.

Le Groupe Provencia compte aujourd’hui 33 magasins Carrefour Market et 6 hyper à l’enseigne Carrefour. Ce sont des magasins de proximité proposant des produits frais, des produits régionaux et locaux..en Isère le groupe compte 4 market situés à St Jean de Moirans, Tullins, La tour du Pin et Crémieu ainsi qu’un hyper, celui de Voiron.

La « Beaucroissant » étant la fête rurale par excellence, Provencia ne pouvait qu’être présent et le stand qui est situé près de la mairie va, comme chaque année vivre une forte effervescence, dans une ambiance conviviale et très festive.

Bien entendu l’excellence sera au rendez vous avec la présence de produits nobles comme la noix de Grenoble,  la truffe, le bleu du Vercors Sassenage et divers fromages du Vercors, le miel du Grésivaudan,  les veaux Drevon,…les vins de Savoie, l’anthésite..

Ce sera aussi l’occasion pour les milliers de visiteurs de découvrir et déguster le lait du Vercors. Un lait commercialisé suite à un un partenariat  » gagnant/gagnant » entre les producteurs, la coopérative Vercors Lait et le groupe Provencia.

Le stand va avoir une allure sportive avec la présence du GF38, qui a très bien démarré sa saison en National( 3ème division). Installé dans le haut du tableau, ses dirigeants visent la montée en ligue 2..

La solidarité sera également au rendez vous avec la présence d’Emilie Lyard, maman de deux enfants handicapés et présidente de l’association HandiKoeur.

Après avoir fait une halte au stand de Provencia vous ferez quelques pas pour découvrir l’espace du conseil Départemental de l’Isère.

Comme chaque année le département a invité les plus grands chefs à travailler sur place les produits locaux..Innover, proposer de nouvelles recettes et bien entendu faire déguster le fruit de leur imagination.

Le conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes « a du goût »

Cette année, le Conseil Régional est devenu un partenaire majeur de la foire. En effet, il sera présent sut le site et animera un stand de Food truck sur lequel les produits régionaux seront mis en valeur. Il sera placé sur la rue du village, en face de la Mairie, à coté de France 3.

La région du goût

Le 28 février dernier, la marque régionale « La Région du Goût » a été lancée officiellement, sur le Salon International de l’Agriculture pour répondre aux enjeux de consommation locale tout en permettant aux exploitations d’être plus compétitives, et donc plus rémunératrices pour les agriculteurs.

Depuis le 23 juin, moins de 4 mois plus tard, la marque s’est déployée sur l’ensemble de la région. 600 produits de 250 entreprises et producteurs ont déjà été agréés.

Les consommateurs de la Région Auvergne-Rhône-Alpes peuvent trouver dans leurs commerces toute une gamme d’articles repérable au logo « La Région du Goût » :

Retrouvez la Région du Goût, les points de vente et les produits agréés sur www.laregiondugout.com

Catégorie A la une, Département de l'Isère, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

22 ème Concours Régional Charolais

Depuis 21 ans Charolais Sud Est s’est forgé une identité professionnelle reconnue à Beaucroissant avec un
concours de reproducteur de grande qualité.

Il se vit une effervescence particulière sur l’espace charolais. Charolais Sud Est met en valeur la génétique de
toute une région montagneuse, bien loin du berceau traditionnel de la Race. Les éleveurs sont fiers de
montrer la passion de leur métier.
Présenter en confrontation les meilleurs spécimens de la région
dans un concours, c’est montrer tout le potentiel de production
et les multiples qualités de cette grande race bouchère.
Ce rassemblement sur 3 jours, favorise aussi les échanges entre
éleveurs et autres professionnels de l’élevage. C’est
l’opportunité de nouer de nouveaux contacts de se faire
connaître auprès des acheteurs de génétique. Le concours met
en avant le savoir faire et le dynamisme des éleveurs. Venant
de l’Ain, des Hautes-Alpes, de l’Isère, de la Loire, la Haute Loire
et du Rhône.

Les stands de professionnels :
Le pôle Charolais Sud Est est enrichi de la présence de l’association AGRIVILLAGE sous le chapiteau des
animaux. Ce concept constitue un espace agricole plus intense. Pas moins de 20 stands d’organisations
professionnelles seront présents sur l’espace réservé à AGRIVILLAGE auxquels il faut rajouter les stands
partenaires supplémentaires du concours charolais.

Si la foire d’automne de Beaucroissant s’inscrit dans la tradition depuis 798 ans, le Concours Régional Charolais
lui donne une nouvelle dimension professionnelle depuis 22 ans. Un événement annuel incontournable pour
tous les éleveurs charolais du Sud Est

Le Programme

Jeudi 14 septembre :

arrivée des animaux, installation des stands partenaires et Agrivillage.

Vendredi 15 septembre :

10h: Concours de pointage bovins par les jeunes des centres de formations agricole de Rhône- Alpes
11h30 visite officielle d’inauguration
12h remise des prix du concours de pointage
14h à 17h30 Concours des reproducteurs mâles
17h 30 Vote du public : prix d’honneur du public des taureaux adultes

samedi 16 septembre :

9h : concours des reproductrices femelles.
12h30 : Vote du public : Prix d’honneur du public des vaches adultes.
15h30 : challenges interdépartementaux

dimanche 17 septembre :

11h : défilé, présentation des lauréats du concours et remises des prix.
20H : départ des animaux

A noter parmi les partenaires, le groupe Provencia qui offrira le gros lot du concours.

Catégorie A la une, foire de Beaucroissant, élevageCommentaires fermés

798ème Foire de Beaucroissant

La foire en quelques chiffres

1500 exposants, 220 en matériel agricole et travaux publics.

70 bars et restaurants

700  têtes de bétail, 1 km de barres d’attaches pour le bétail,

15 kms d’allées

Entrée gratuite

Parkings payants tenus par les particuliers propriétaires (prix moyen 4.5 € par véhicule)

Superficie 30 Ha

Tous commerces : habitat, meubles, loisirs, camelots, volailles, chiens, alimentation, fête foraine, outillage, matériel agricole et travaux publics, voitures, quads, motos, etc…, bétail le vendredi 15 septembre. 800 000 à un million de visiteurs attendus.

Mais trois chiffres restent difficiles à prévoir et dépendent de la météo :

le chiffre d’affaires des transactions

le volume des boissons consommé

Le nombre de véhicules qui se presseront sur les routes et dans les parkings

Date et durée des foires

La municipalité de Beaucroissant a décidé en accord avec la majorité des exposants de supprimer les foires d’une durée de 4 ou 5 jours. Depuis 2011, la foire de septembre se déroule sur 3 jours maximum : les vendredi, samedi et dimanche les plus près du 14. La foire au bétail et l’inauguration ont toujours lieu, dorénavant, le premier jour, c’est à dire le vendredi. Pour 2017 : Vendredi 15, samedi 16, dimanche 17 (bétail vendredi 15)

Un peu d’histoire

L’histoire du village et de la foire de Beaucroissant se perdent dans la nuit des temps. Elle se confond avec celle de la colline de Parménie qui la domine de ses 749 mètres d’altitude.

L’origine officielle de la foire de Beaucroissant remonte à 1219 : cette année- là, dans la nuit du 14 septembre, le lac naturel de St Laurent, (au dessus de l’emplacement actuel de Bourg d’Oisans) se rompt, cause une terrible inondation qui submerge Grenoble et fait de très nombreuses victimes.

Dès l’année suivante, le 14 septembre 1220, sous la conduite de l’Evêque de Grenoble, les survivants commémorent cet événement en se rendant à Parménie, résidence des évêques de Grenoble. Ils sont si nombreux qu’un village se constitue pour les accueillir. Bien entendu, le rassemblement draine avec lui une foule de marchands : telle est l’origine, reconnue par les historiens, de notre grande manifestation.

Cependant, les chroniqueurs du Moyen-âge font état, déjà, de rassemblements antérieurs à cette date, à partir de la construction de la chapelle de Parménie en 877. Il est donc probable que la foire soit encore plus ancienne que ne l’indique le millésime de la 797 ème édition.

Une thèse de doctorat d’histoire de l’ EHESS a été présentée et soutenue le 6 décembre 2002 par Madame Bernadette LARCHER qui a obtenu une mention très honorable avec félicitations.

La foire au bétail

Suite aux problèmes rencontrés lors de la foire d’avril 2015 concernant la foire aux chevaux et la nouvelle réglementation applicable aux bovins, le conseil municipal et le service foire ont décidé de réorganiser totalement la foire aux bestiaux. Aucun négociant ne sera accepté sans avoir au préalable réservé et réglé sa longueur de barre. Sa superficie sera donc réduite et fermée. Les éleveurs ou négociants de chevaux ou de bovins ne pourront accéder au foirail qu’à partir de minuit  le vendredi 15. Le sens d’accès au foirail sera le même pour les bovins, les chevaux et les ovins. Par contre, il change de sens, toutes les bétaillères arriveront par la D 519 côté Beaurepaire et rentreront par le G5 pour descendre l’allée F (sous les noyers). Une fois déchargées, elles pourront se garer dans l’ancien Parc à ovins, puisque tous les éleveurs d’ovins et de porcins sont tranférés dans l’allée F, en face du Syndicat ovins.

Les éleveurs ou négociants de bovins devront présenter un cheptel indemne de maladie IBR avec prise de sang obligatoire pour chaque bête au moins 21 jours avant le 9 septembre, jour de la foire au bétail.

Les éleveurs ou négociants d’équidés doivent présenter une identification par puce pour chaque animal. Les contrôles d’ identification se feront à l’entrée de la foire sous la responsabilité des vétérinaires sanitaires, avec l’appui de la direction départementale de la protection des populations, des représentants de la commune et du GDS  ( groupement de défense sanitaire ).

Plusieurs centaines de mètres de barres métalliques permettent l’exposition des bovins et des chevaux. Si toutes les consignes de prudence sont respectées, les conditions de sécurité seront assurées, aussi bien pour les visiteurs et les négociants que pour les animaux.

Le syndicat des éleveurs de Charolais du Sud Est est présent toute la durée de la foire et organise un concours régional, doté de nombreux prix. Le restaurant où l’on peut déguster de la viande charolaise fonctionnera les 3 jours. A noter que les organisations constituant le pôle Agri Village seront présentes sous le stand d’exposition des Charolais Sud Est.

Le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes

Il met à la disposition du public un guichet automatique permettant le retrait d’argent par carte bancaire. Il est situé devant le poste de gendarmerie et fonctionne 24h/24. Ce dispositif donne entière satisfaction aux milliers de visiteurs pouvant effectuer cette opération sur place. Il est également présent en tant qu’ exposant et sera placé tout près du service foire.

Partenaires  Provencia – SILLON 38

Leur stand Provencia est situé à proximité du service foire et du Conseil Départemental. Plusieurs producteurs locaux proposent leurs produits régionaux . L’ambiance y est très conviviale….

Catégorie A la une, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

C’était la fête du Fin Gras à Saint Eulalie

Ce dimanche 4 Juin avait lieu la 22ème édition de la fête du Fin Gras à Saint Eulalie en Ardèche.

Profitant du beau temps, des milliers de personnes ont pu déguster ce produit du terroir local lors de repas organisés par l’association du Fin Gras du Mézenc.

Les rues du village ont été égayées par de nombreuses manifestations musicales et le marché des producteurs et artisans locaux. Une salle était également dédiée à une exposition photo et à des conférences axées sur le fleuve de la Loire. Il était également possible de découvrir la faune et la flore locale grâce à des randonnées guidées par le conservatoire botanique.

Durant l’après-midi, la fête battait son plein avec les deux défilés des éleveurs et de leurs animaux, accompagnés par la musique des artistes présents. Elle s’est terminée le soir autour d’un repas animé par le comité des jeunes de Saint Eulalie.

Tous les membres de l’association Fin Gras du Mézenc vous attendent l’année prochaine en Haute-Loire au premier week-end de Juin pour remettre le couvert.

Paul Savary

Catégorie foire, foire, foires et fêtes, la vie des communesCommentaires fermés

Beaucroissant: une foire pas si petite que çà!

Comment peut-on dire, ou écrire que la foire de Beaucroissant d’avril est une  » petite foire » et que cette année ce sera une petite petite foire!

Certes, élections présidentielles obligent, la foire de printemps a du être avancée d’une semaine, donc se dérouler lors de ce week-end pascal, certes plusieurs exposants ont décidé de ne pas être présents.. mais cela n’a pas empêché le champ de foire d’être bien rempli et les visiteurs sont venus en masse.

Les visiteurs mais également élus et personnalités présents lors de la traditionnelle visite inaugurale. Parmi ceux ci André Vallini, ministre, Michèle Bonneton députée, Jean Pierre Barbier président du conseil Départemental accompagné par Robert Duranton en charge de l’agriculture, Fabien Mulyk de la forêt, Jean Claude Darlet président de la chambre d’agriculture..Tout ce beau monde étant guidé par Georges Civet maire de Beaucroissant.

Bien entendu, au cours des nombreux arrêts, et lors des discours officiels, il a été beaucoup question d’agriculture, de sècheresse qui se profile et d’élevage, en particulier sur l’espace charollais.

Dès la fin de matinée, les allées étaient bondées, les restaurants pleins à craquer… La météo étant clémente.. Oui il faut faire la Beaucroissant ce dimanche!

Catégorie A la une, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

Il faut consommer du St Marcellin..

C’est franchement la chance à pas de chance… Les deux jours pluvieux de ces dernières semaines sont tombés les jours de la fête du St Marcellin.. Cela n a pas altéré le moral des organisateurs, des exposants, et des visiteurs qui dès ce dimanche matin ont assistés à une série d’animations menées à un rythme effréné.

De nombreux producteurs venus de toute la région ont fait découvrir ce que l’on fait de mieux au niveau gustatif, accompagnés par les produits phares que sont le bleu du Vercors Sassenage, la noix de Grenoble accompagnés par leur confrérie.

La démonstration du chien de troupeau et celle du cavage, recherche de truffes par le chien, ont connu un beau succès..

Au niveau des intronisations, le grand maître de la confrérie u St Marcellin,  François Ballouhey a précisé: lors des deux premiers jours, nous avons mis à l’honneur la gastronomie en intronisant deux chefs: Alexis Fonteneau et Luc Leydier, aujourd’hui nous souhaitons mettre à l’honneur deux acteurs de la filière lait: Paul Dubois qui a travaillé durant de nombreuses années au sein d’entreprises fromagères et Bruno Neyroud, éleveur laitier et président du Comité du St Marcellin, un acteur essentiel dans l’organisation de la fête du St Marcellin.

Bruno Neyroud en profitant pour donner un coup de « gueule ».  » Quelle idée de programmer la journée mondiale du fromage le 27 mars, le jour de la St Habib… Mobilisons nous pour cette fête se déroule le 6 avril jour de la St Marcellin.. »

Jean claude Darlet, président de la chambre d’agriculture de l’Isère a appuyé cette démarche en rajoutant que  » la filière lait basée autour de St Marcellin est dynamique mais elle a besoin d’être soutenue. Pour ce il faut consommer du St Marcellin mais aussi les produits locaux qui sont d’excellente qualité. Consommer local c’est maintenir des paysages entretenus, c’est maintenir des emplois, c’est préserver un tissu rural vivant.. »

Et de conclure » il faut aussi prendre conscience que le foncier agricole doit être maintenu même si nous savons que l’on doit construire des logements, ouvrir des zones industrielles, artisanales, commerciales.. »

Michèle Bonneton députée de la circonscription a appuyé ces propos en confirmant que le St Marcellin est bien ancré dans notre territoire, l’IGP obtenue fin 2013 est une reconnaissance importante qui devrait dynamiser toute une filière..

Il était temps de déguster la St Marcelline, la Vercouline en attendant le défilé des stars du jour!

Gilbert Precz



Catégorie A la une, foires/salons, lait/produits laitiersCommentaires fermés

Salon International de l’Agriculture: 618 958 visiteurs

La 54ème édition du Salon International de l’Agriculture s’est tenue du 25 février au 5 mars à Paris Expo Porte de Versailles dans une ambiance sereine, utile et responsable en dépit d’une actualité agricole tendue. Les chiffres de cette édition confirment l’importance du Salon pour les filières de l’élevage et du végétal.

Si le Salon a été le reflet des difficultés du monde agricole, il a également été un facilitateur de rencontres pour les acteurs des filières et les personnalités politiques et scientifiques venues en visites officielles. Il a également été l’occasion pour les visiteurs de découvrir pour la première fois les 13 nouvelles régions de France métropolitaine.

Avec 48 délégations internationales, 52 visites officielles, de très nombreux professionnels et plus de 2 400 journalistes, le Salon International de l’Agriculture a tenu son rôle de caisse de résonance médiatique et politique et a prolongé le débat autour de l’actualité du secteur.

Expliquer pour mieux comprendre les métiers et les enjeux de la filière.

Le Salon a une véritable dimension pédagogique « … pour que le grand public soit informé et se sente concerné par son avenir » déclare Jean-Luc Poulain, agriculteur et Président du Salon International de l’Agriculture qui ajoute « … Les exposants sont allés à la rencontre du grand public pour expliquer et faire partager leurs savoir-faire et leur passion au travers de centaines d’animations et d’« événements dans l’événement » et par la présentation d’innovations en lien avec les évolutions sociétales, environnementales et technologiques présentées dans l’ensemble des Pavillons.».

SIA2017 hors les murs

Cette année, l’engouement des Français pour ce grand rendez-vous annuel a largement dépassé l’enceinte du Parc des Expositions avec une forte présence sur les réseaux sociaux de tous, y compris de ceux qui n’ont pas pu se rendre à Paris. 2,3 millions de personnes ont pu découvrir la vie du Salon, à travers les différents partages de photos, vidéos et autres publications pendant 9 jours, autour des hashtags #SIA2017 et #FINE, du nom de la vache égérie du Salon 2017.

Du côté des professionnels, le streaming du Concours Général Agricole a fait l’objet de plus de 197 000 connexions! Fidèle à son ADN, le Salon International de l’Agriculture a fait de Paris la capitale du monde agricole… et de la passion un levier de partage pour porter les ambitions d’une nouvelle ère.

618 958 visiteurs. Près de 1 000 exposants venus de 21 pays. + de 500 000 vues des vidéos sur Facebook. + de 16 millions de mentions du #SIA2017

Le Salon International de l’Agriculture vous donne rendez-vous du 24 février au 4 mars 2018

Catégorie A la une, foires/salonsCommentaires fermés

Venez goûter l’Isère au Salon de l’Agriculture à Paris

1

Catégorie Département de l'Isère, foires/salonsCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2017
L Ma Me J V S D
« août    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+