Archive | foires/salons

La foire de Beaucroissant de septembre maintenue…

« Au niveau des foires, l’année 2016 n’est pas un bon cru ». Ces mots sont de Georges Civet maire de Beaucroissant.  » En avril on a eu un temps pourri, il a plu les deux jours et en septembre on subi l’actualité. » Une actualité bien sombre qui demande toute attention..

Cela n’altère tout de même pas la volonté du maire, de ses équipes d’organiser la foire de septembre. Nous en serons à la 797ème édition. Elle se déroulera les 9/10/11 septembre avec la journée du bétail le vendredi 9.

 » Oui c’est officiel la foire de septembre aura lieu, dans les conditions habituelles, classiques, mais des plans de sécurité renforcés, imposés par la gendarmerie sur ordre de la préfecture, seront mis en place. »

Les accès  routiers à la foire seront sécurisés par la pose de plots en bétons. Cela n’empêchera pas les véhicules utilitaires des exposants d’accéder au champ de foire. Un accès qui devra se faire avant 8 heures du matin. Les contrôles des quittances et d’identité seront systématiques. En cas de non conformité il y aura refoulement.

Bien entendu sur le champ de foire la sécurité sera également renforcée durant les trois jours.

La maire précise également que  » tous les frais correspondant à ces opérations de sécurité sont pris en charge par la commune. »

Parmi les nouveautés on retiendra la suppression du feu d’artifice:  » pour des raisons de sécurité et budgétaires.

A savoir également que la fête de l’Aïd tombant le 11 septembre, la vente de moutons aux particuliers sera interdite pendant la durée de la foire.

La SNCF,  pour se rendre à la foire de Beaucroissant  mettra en avant les billets TER illico PROMO SAMEDI (40% de réduction sur le billet TER pour les groupes de 2 à 5 personnes et gratuité pour les moins de 12 ans à billet valable pour tous, tous les samedis).

A retenir enfin que les réservations d’emplacements se succèdent à bon rythme,  » l’espace agricole est plein » précise le régisseur Patrick Bouchet..

Gilbert PRECZ


Catégorie A la une, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

Beaucroissant: 47ème Foire d’Avril,samedi 23 et dimanche 24 avril 2016

1Petite sœur de la foire d’automne, elle se tient pendant deux jours, le week end d’avril le plus proche de la Saint Georges (sauf si c’est fête de Pâques). Elle est née en 1836 par une ordonnance royale tombée en désuétude, elle est relancée en 1970 par le Conseil Municipal de l’époque.

Cette année, la foire aura lieu les samedi 23 et dimanche 24 avril.

- 1000 exposants et 1000 têtes de bétail – 1 km de barres pour l’attache des animaux

- 250 000 à 300 000 visiteurs

- 20 bars et restaurants

- 15 ha d’exposition et 10 km d’allées

- 1000 m2 d’exposition couverte

- Entrée gratuite

- 19 Parkings payants ( 4€ environ par voiture) tenus par les associations locales

Son caractère

La foire au bétail se tient comme chaque année le samedi. La présentation traditionnelle des animaux amènera sur le foirail les bovins, chevaux, poneys, porcs, moutons, chèvres….(plus 1000 têtes et une centaine d’éleveurs et négociants). Les représentants de la race bovine la Blonde d’Aquitaine organiserons leur concours et présenteront une cinquantaine de bêtes qui seront exposées les 23 et 24.

A noter que ce secteur a été amélioré avec la création d’une nouvelle allée (allée S), entourant l’ installation des blondes d’Aquitaine et qui est perpendiculaire aux allées D bis et F. Une exposition réservée à aux volaillers et au matériel agricole sera aussi mis en place  le long de cette allée.  Charolais Isère sera également présent sur le site réservé au bétail et tiendra comme d’habitude son stand de restauration, allée D bis.

L’ identification des chevaux est bien sûr toujours obligatoire. Elle sera donc nécessaire pour accéder au champ de foire, des contrôles seront en place aux entrées. Tous les commerces liés à l’élevage et à l’agriculture en général seront également présents : sellerie, cordages, clapiers, grillages, boxes à chevaux, etc ….

La Partie Agricole divisée en deux parties (une derrière l’école, l’autre en direction du bétail) marque son originalité par la présentation d’une très importante exposition d’outillage, de motoculture,  de Matériel agricole et de Travaux Publics d’occasion, certainement la plus grande du Sud-Est (environ 120 exposants). on peut trouver également depuis quelques années du matériel neuf.

Le Marché Forain permettra au public d’effectuer les achats les plus divers en bonneterie, confection, chaussures, maroquinerie alimentation, vaisselle, outillage, etc…(400 exposants environ). Comme en 2015, une extension des allées 10,13 et 17 donnera au service foire la possibilité d’accueillir une trentaine d’exposants supplémentaires ainsi qu’un restaurant et une buvette.

Suite aux problèmes rencontrés lors de la dernière foire d’avril concernant la foire aux chevaux et la nouvelle réglementation applicable aux bovins, le conseil municipal et le service foire ont décidé de réorganiser totalement la foire aux bestiaux. Aucun négociant ne sera accepté sans avoir au préalable réservé et réglé sa longueur de barre. Sa superficie sera réduite et fermée. Les éleveurs ou négociants de chevaux ou de bovins ne pourront accéder au foirail qu’à partir de minuit  le samedi 23. Le sens d’accès au foirail sera le même pour les bovins et les chevaux.

Les éleveurs ou négociants de bovins devront présenter un cheptel indemne de maladie IBR avec prise de sang obligatoire pour chaque bête au moins 21 jours avant le 23 avril, jour de la foire au bétail.

Pour tous les négociants, un contrôle systématique sera effectué par les services sanitaires.

La sécurité et les divers services liés à l’organisation de la foire.

Chaque année, les élus et les services compétents étudient les problèmes rencontrés lors de la foire précédente et améliorent par de nouvelles mesures, la sécurité nécessaire à l’accueil d’une telle foule. Un exemple très concret: une nouvelle allée sera ouverte encore cette année près de la foire au bétail,  entre la RD 519 A et l’allée F.

En cas de saturation de la  départementale, le public est dévié par cette allée J. L’expérience a été concluante avec l’allée R ouverte en 2003 et la gendarmerie l’a fréquemment utilisée pour délester la départementale. Cette allée est consacrée  aux exposants de matériel agricole.

Il y aura également désormais en avril (comme en septembre), un couloir de délestage piétons situé en parallèle de l’allée RN entre les rue des martinières et de la fontaine noire. Il permettra une évacuation plus rapide vers les parkings de ce secteur, et la sortie de la foire.

Enfin, afin de limiter un effet de bouchon régulier dans le secteur du croisement de l’allée RN et 9, plusieurs emplacements d’exposants historiques seront déplacés. Vous les retrouverez un peu plus loin sur l’allée RN, en allant vers le bétail.

De nombreux services, professionnels, volontaires ou bénévoles participent  à la sécurité de tous.

Itinéraire de sécurité

A partir de la foire d’Avril 2016, les entrées et sorties des services de secours seront plus importantes :

3 Sorties :

– Chemin de la Croze

– RD519A

– Chemin des Etangs

3 Entrées  :

– RD1085 vers route du Bain

– RD519A vers le Pont de Champ

– Rue de Saint Georges vers Route du Bains

De plus, des itinéraires dits « pénétrantes » permettant aux secours d’accéder plus facilement au cœur de la foire seront en place :

– Rue des Martinières

– Chemin des étangs / Route d’Izeaux (entre rue de Saint Georges et chemin des étangs).

– Chemin des Blach

Enfin, deux héliports en service :

– Héliport du SDIS au centre de secours de Parménie (accès via RD1085)

– Héliport de la commune (accès par le Chemin des Etangs)

Sur tous ces itinéraires, le stationnement est interdit. Merci de respecter la signalisation en place car les services de sécurité feront intervenir systématiquement la fourrière.

Catégorie foire de BeaucroissantCommentaires fermés

FETONS le SAINT-MARCELLIN à SAINT-MARCELLIN pour LA SAINT-MARCELLIN

A Saint-Marcellin, on aime faire la fête ! Et l’histoire du célèbre petit fromage est elle même imprégnée du sens de la fête et des échanges authentiques entre les hommes. N’a t il pas connu son véritable essor grâce aux célèbres foires et marchés de Saint-Marcellin ?

Il y avait deux grandes foires par an dans la cap itale du Sud-Grésivaudan, en plus du marché hebdomadaire, c’est dans ces points de rencontres privilégiés entre ville et campagne, ou l’on venait vendre et acheter s’amuser et faire des affaires dans une joyeuse cohue, que le Saint-Marcellin d’abord fabriqué dans les fermes de la région est devenu peu à peu un fromage apprécié puis commercialisé au delà de son terroir d’origine.
Dés lors, le rayonnement du Saint-Marcellin s’est développé à la faveur de nouveaux échanges commerciaux. Sans jamais oublier ses racines ni l’envie de faire la fête.

vendredi 8 et Samedi 9 avril,
16 ème fête du Saint -Marcellin
1
La date effective de la fête du fromage correspond toujours au week end le plus proche du 6 avril qui est la date calendaire de la Saint-Marcellin,
la Saint-Marcellin marque avec le début du printemps le renouveau de l’envie de s’amuser, de sortir, c’est aussi le début de la campagne laitière, la sortie des animaux.
C’est le moment idéal pour que la ville qui a donné son nom au fromage retrouve le joyeux brouhaha des foires d’autrefois.
Saint Marcellin Animation et le Comité pour le Saint Marcellin organisateurs de cette 16éme édition ont souhaité proposer aux visiteurs des animations nombreuses et variées pour petits et grands .
Vendredi 8, c’est  France Bleu Isère qui lance la fête en réalisant en direct du marché de St Marcellin son émission « mettons l’Isère dans nos assiettes », intronisations, dégustation, vernissage expo photo ponctueront cette matinée.
Le samedi  9 avril de 10h à 20h, déambulations, clown, musique, chasse aux oeufs, marché de produits locaux, maquillage pour les enfants, vache sur tricycle, caricaturiste, danse, exposition, démonstration de cavage par les chiens truffiers, démonstration de fabrication de ravioles puis dégustation, démonstration de pressée d’huile de noix, bucheronnage sportif par les ROYBON des bois , démonstration de moulage de saint-marcellin, promenade en calèche, dégustations, un défilé de mode ………….
et à partir de 17 h bal folk avec l’orchestre faucon’folk


Catégorie foire, lait/produits laitiersCommentaires fermés

1 médaille d’or, 4 médailles d’argent et 3 médailles de bronze pour l’Isère..

Au Concours Général Agricole, 10 éleveurs et 13 producteurs et artisans isérois
présentaient leurs animaux et produits dont une partie ont fini sur le podium !

Concours des produits : 1 médaille d’or, 4 médailles d’argent et 3 médailles de bronze
• Médaille d’Or, pour le Vignoble Chevalier Bayard,
• Médaille de Bronze, pour le GAEC des Essarts à Plan (1ère participation),

Catégorie Fromages, pour le St Marcellin IGP,
• 2 Médailles de bronze pour l’Étoile du Vercors, Catégorie des autres fromages
au lait de vache, à pâte molle et à croûte fleurie pour le fromage « Tentation » et
pour le fromage « Tentation chèvre », fromages non affinés

• 3 Médailles d’Argent pour Cherry Rocher, pour son Absinthe verte, crème
d’agrumes griotte et cassis, 1 médaille d’or pour sa crème d’agrumes,
pamplemousse
• 1 médaille d’argent pour la Distillerie de Pied Menu pour son eau de vie de vieille
prune.

Des éleveurs qui se sont particulièrement distingués :
• pour sa première participation, le GAEC de Sarapin à Panissage a obtenu le 1er
prix femelles en 4ème lactation pour la race Montbéliarde,
• l’EARL de Ternan à Gillonay : 2ème prix femelles en 2ème lactation, en race
Montbéliarde,
• l’EARL La Petite Forêt à Artas : 3ème prix femelles en cours de 5ème lactation ou
plus, en race Tarentaise,
• La Ferme Antonine à St Antoine l’Abbaye : différents prix dont le 1er prix pour
le challenge national racial, pour ses moutons charollais, 2ème prix pour concours
laine femelles moins de 14 mois et pour le concours laine jeunes béliers 2ème
section, 4ème prix pour la viande femelle moins de 14 mois.

L’Isère était aussi à l’honneur sur le stand de la Région Auvergne Rhône Alpes
les dimanche 28 et lundi 29 février.
Cette journée a été l’occasion de promouvoir les attraits touristiques du département et
ses produits sous appellation. Le public a apprécié les dégustations de St Marcellin, de
Noix de Grenoble, de Bleu du Vercors Sassenage, la truffe de l’Isère et des Vins de l’Isère.

Les échanges avec les consommateurs ont été de très bonne qualité.

Catégorie agriculture, foires/salons, région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

Salon de l’ agriculture…

agriculture

La crise de l’élevage, la crise qui frappe l’agriculture dans son ensemble, la crise tout court ont joué de vilains tours au salon de l’agriculture de Paris. La plus grande ferme de France n’a attiré que 611 000 visiteurs.

Cette baisse de fréquentation, moins 11 % par rapport à 2015 a également eu des conséquences sur le chiffre d’affaires des exposants. Certains annoncent jusqu’à moins 30%..

On peut dire également que les politiques n’ont pas été à la fête..Insultes, démontage du stand du ministère de l’agriculture…rien ne leur a été épargné..

Biassu résume en un seul coup de crayon cette actualité..

bias Quelques clichés pris sur le vif..


Catégorie A la une, Biassu, agriculture, foires/salonsCommentaires fermés

Jean-Pierre Barbier au salon de l’agriculture à Paris

Jean-Pierre Barbier, président du Département de l’Isère était au salon de l’agriculture de Paris pour rappeler les actions qui ont été engagées en Isère en faveur des agriculteurs en difficulté économique.

Chaque année, ce salon draine 700 000 visiteurs qui souhaitent vivre l’expérience « grandeur nature » d’une agriculture en pleine évolution.

Face à l’ampleur de la crise que traverse le monde agricole, le Département de l’Isère consacre chaque année près de 7 millions d’euros à l’agriculture. En juillet dernier, il a débloqué une enveloppe exceptionnelle supplémentaire d’un million d’euros sous forme d’aides directes aux agriculteurs en difficulté. 600 exploitations en ont bénéficié.

Outre cette mesure d’urgence, d’autres actions sont en cours, parmi lesquelles la création d’un pôle agroalimentaire destiné à transformer et à commercialiser les produits isérois. La volonté du Département est de développer et de mutualiser des outils de transformation et de logistique (abattoirs, légumeries, plateformes locales) pour renforcer les circuits courts de proximité et faciliter la commande publique.

Il s’agit par exemple d’approvisionner les restaurants scolaires en produits locaux. Les agriculteurs seraient ainsi rémunérés à leur juste valeur et les consommateurs bénéficieraient d’une offre de qualité.

Le Département vient aussi de débloquer 1,1 million d’euros pour moderniser l’abattoir de Grenoble. L’objectif est d’améliorer sa performance et d’augmenter les tonnages abattus par les éleveurs isérois. Par ailleurs, 600 000 euros ont été votés pour l’aide aux investissements des industries agroalimentaires locales (IAA).

Jean-Pierre Barbier, Président du Département de l’Isère, en présence de Jean-Claude Darlet, Président de la Chambre d’agriculture de l’Isère et d’Ecriture de l'EARL de Ternan ( Gillonnay), 1er prix race Montbéliarde, catégorie.

Jean-Pierre Barbier, Président du Département de l’Isère, en présence de Jean-Claude Darlet, Président de la Chambre d’agriculture de l’Isère et d’Ecriture du Gaec de Sarapin ( Panissage), 1er prix race Montbéliarde, catégorie femelle en 4ème lactation.

Le Département souhaite enfin promouvoir les produits, qui grâce à leur label de qualité font la réputation de l’Isère : IGP Saint-Marcellin, AOP Noix de Grenoble, AOP Bleu du Vercors-Sassenage et les IGP des vins de l’Isère. Un encouragement pour tous ceux qui nourrissent l’Isère et participent à sa renommée en France et à l’étranger.

Catégorie Département de l'Isère, agriculture, foires/salons, élevageCommentaires fermés

Venez goûter l’Isère au Salon de l’Agriculture à Paris

Salon International de l’Agriculture, du 27 février au 6 mars

La Chambre d’agriculture et le Département de l’Isère s’associent pour présenter les productions de qualité et les atouts touristiques de l’Isère pendant deux jours sur l’espace Auvergne Rhône Alpes (hall des régions). Ce sera les dimanche 28 et lundi 29 février.

- découvrez la Noix de Grenoble, cassage et pressée d’huile de noix,
- dégustez la Vercouline : le Bleu du Vercors Sassenage fondu,
- appréciez les Vins de l’Isère lors de dégustations et
- régalez-vous avec le Saint-Marcellin, récemment labellisé IGP, le beurre truffé de l’Isère..

Un Maître Restaurateur de l’Isère vous fera partager sa passion de nos produits isérois par
des dégustations d’amuse-bouches réalisés par ses soins.

Enfin, Isère Tourisme et Gîtes de France vous feront découvrir l’Isère touristique à
travers ses paysages et ses offres d’hébergement et des jeux concours vous attendent.

Concours Général Agricole
Le Salon de l’Agriculture, ce sont aussi des éleveurs, des producteurs et des artisans isérois fiers de leurs produits et de leurs animaux qui participent au Concours Général Agricole.

Les éleveurs :
Race Hérens : Idelon Bernard (Izeron),
Race Montbéliarde : EARL de Ternan (Gillonnay), GAEC de Sarapin (Panissage), GAEC du Dauphiné (Janneyrias),
Race Prim’Holstein : GAEC de Flévin (Champier),
Race Tarentaise : EARL de la Petite Forêt (Artas),
Race Charollais (ovins) : La Ferme Antonine (St Antoine l’Abbaye).

3 élevages présenteront des animaux en race bovine Villard de Lans : Lionel Gaillard (Méaudre), Laurence Gaillard (Corrençon) et le GAEC des Verts Sapins (Autrans).

Les produits fermiers :
• Yann Bresson (Lancey) pour son miel,
• le GAEC des Essarts (Plan) pour ses faisselles, Saint Marcellin et St Félicien,
• le GAEC Normand (Villard St Christophe) pour sa tomme du Grand Serre,
• le GAEC Ferme du Pic St Michel (Villard de Lans) pour sa bûche cendrée,
• la Ferme du Rival (Sardieu) pour sa charcuterie,
• le GAEC de Riquetière (L’Albenc) pour son huile de noix.
• l’EARL Noël Martin (St Chef), le Domaine Meunier (Sermerieu) et Chevalier Bayard (Pontcharra) en IGP
Vins de l’Isère
• René Julien, Marc Portaz (Chapareillan) et Chevalier Bayard en AOP Savoie

Les produits artisanaux :
• Produits laitiers : l’Etoile du Vercors (St Just de Claix) et la Fromagerie du Dauphiné (Têche)
• Liqueurs : Bigallet (Virieu), Cherry Rocher (Bourgoin Jallieu) et la Distillerie de Pied Menu (Beaurepaire)
• Viande : Boucherie au Boeuf Charolais (Grenoble)


Catégorie Département de l'Isère, agriculture, foires/salons, région Auvergne Rhône-Alpes, terroirs/gastronomie, tourismeCommentaires fermés

Corps: 2ème marché de la gastronomie et des métiers de l’art

La municipalité et l’office du tourisme de Corps ont organisé le 2ème marché de la gastronomie et des métiers de l’art. Tout   ce samedi 19 décembre, les visiteurs ont pu découvrir et déguster différents produits du terroir tels que: huitres et fruits de mer, foie gras, escargots, murçon et charcuterie de la Matheysine…mais aussi bière locale, confitures, chocolats..

Un stand a connu une forte animation: celui tenu par le syndicat des trufficulteurs de l’Isère. Il faut dire que les membres du syndicat ont proposé des truffes de très haute qualité mais aussi des arbres et ont organisé des séances de cavage ( recherche de truffes par un chien dressé) qui ont attiré beaucoup de spectateurs..

Le repas du midi a été très apprécié: le cochon cuit sur place à la broche était tout simplement excellent..

Les métiers d’art comme celui du vannier, de la dentellière ont eux aussi apporté une touche originale à cette fête qui s’est déroulée sous un soleil radieux..

Fabien Mulyk , maire de Corps, très disponible a tenu à encourager les producteurs locaux dans leur démarche d’originalité et de qualité ( nos photos)..

Très bon cru pour cette deuxième édition.. Rendez vous est déjà pris pour la troisième fête de la gastronomie en décembre 2016…

Gilbert PRECZ

Cliquer sur les photos pour les agrandir


Catégorie agro-alimentaire, foires/salons, trufficultureCommentaire (1)

Journée familiale, sportive…

A voir le monde dans les allées de la foire internationale de Grenoble, on se doutait que quelque chose se tramait… et on avait raison, Christophe Comte, directeur commercial d ‘Alpexpo rencontré sur le coup des 16 heures était fier d’annoncer plus de 16 000 entrées en ce 11 novembre.. Affluence record!

Ce mercredi 11 novembre était consacré à la famille, aux enfants, aux sports avec la présence des joueurs du GF38, et des brûleurs de loup.

Le stand tenu par le syndicat des trufficulteurs de l’Isère a connu lui aussi une forte affluence. Il était accompagné par la confrérie du Murçon et par celle de la noix de Grenoble. Une noix de Grenoble qui a fait fureur auprès des footballeurs grenoblois. Ceux ci ont apprécié et nul doute que le soutien de la noix de Grenoble leur permettra de se maintenir au sommet de leur championnat et de monter en national la saison prochaine..

Catégorie A la une, foires/salons, trufficultureCommentaires fermés

Une foire locale, conviviale

On nous l’avait dit…on y croyait sans trop y croire tout en y croyant.. La foire internationale de Grenoble 2015 allait marquer un tournant dans son attractivité…

Oui la foire de Grenoble a totalement changé de visage, accueille plus d’exposants, propose aux visiteurs de suivre un fil rouge…fait la part belles aux corps de métiers habituels avec comme guide le cirque.

Oui on a critiqué la foire de Grenoble car elle délaissait les produits locaux, oui on applaudi la foire de Grenoble, ses responsables, qui ont mis en place une attraction avec comme fil rouge les confréries de l’Isère.

Le Bleu du Vercors Sassenage, la noix de Grenoble, le Murçon et charcuterie de Mathéysine, le St Marcellin, la truffe et le safran de l’Isère, les vins des Balmes dauphinoises, les fromages du Vercors ont été mis à l’honneur lors de cette journée inaugurale et inutile de dire que les confréries, en tenue d’apparat ont fait le buzz… et ont offert à des milliers de visiteurs une dégustation des produits de l’Isère. Eh oui en Isère on a des produits AOC, AOP, IGP et surtout des bons produits, tout simplement..

Nous avons aussi apprécier l’espace sports avec la présence les clubs des bruleurs de loups, du FCG et du GF38.

La Métro profite de la foire pour communiquer sur le chauffage bois, ses avantages et surtout ses dangers..En un mot  » changez de poêle, pour changer d’air: la Métro vous aide grâce à la prime air bois..


Gilbert PRECZ

Catégorie A la une, foireCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

août 2016
L Ma Me J V S D
« juil    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+