meilleure gestion du secteur laitier

Les ministres de l’agriculture de l’Union européenne ont approuvé un ensemble de mesures visant à une meilleure gestion du secteur laitier, y compris une amélioration importante du régime de lait distribué aux écoles.

Un taux d’aide unique sera fixé pour toutes les catégories de lait distribué dans les écoles. Le régime précédent prévoyait un taux d’aide plus élevé pour le lait à teneur élevée en matière grasse. Cela n’a plus de sens à une époque où l’obésité devient un problème de santé publique majeur et où il convient de réduire la consommation de matières grasses dans les produits laitiers, notamment par les écoliers.

En fixant un taux forfaitaire, indépendant de la teneur en matière grasse, l’Union européenne encouragera à l’avenir de facto les écoliers à consommer des produits laitiers à faible teneur en matière grasse.

D’autres mesures adoptées contribueront fortement à simplifier l’organisation commune des marchés dans le secteur du lait et des produits laitiers. Il s’agit notamment de libéraliser le marché du lait de consommation, afin de permettre la vente au détail de laits de différentes teneurs en matière grasse. Les catégories actuelles (lait entier, lait demi-écrémé et lait écrémé) seront maintenues, mais il sera désormais possible de commercialiser du lait présentant d’autres teneurs en matière grasse, pour autant que celles-ci soient clairement indiquées sur l’emballage. D’autres modifications prévues portent sur le stockage privé, le système d’intervention applicable au beurre, les certificats d’importation et la standardisation de la teneur en protéines du lait de conserve

Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page